Hebdo du mardi

Décideurs

Christophe Lerouge, DREETS Occitanie

31/03/2021

Dans le cadre de la réforme nationale de l’Organisation territoriale de l’État (OTE) engagée en 2019, Christophe Lerouge – actuel directeur de la Direccte Occitanie - prend la direction d’un nouveau service de l’État, la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS). Cette nouvelle structure se substitue à la Direccte et aux services déconcentrés chargés de la cohésion sociale à compter du 1er avril. Actuel directeur de la DDCS (Direction départementale de la cohésion sociale) de Haute-Garonne, Bertrand Le Roy est nommé directeur de la DDETS (Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités) de ce même département.

Photo © Frédéric Scheiber / La Lettre M

Arnaud Humbert-Droz, Second'ère

06/04/2021

Président de l’éco-organisme Valdelia, (35 salariés, siège à Labège – 31), il est également président du nouveau collectif régional en faveur de l’économie circulaire lancé le 22 mars : Second'ère. « L’objectif est de créer en territoire occitan un modèle de collaboration multi-filières, multi-branches, multi-organisations, pour démontrer que l’on peut amener un outil industriel vers une économie circulaire, en passant par l’éco-conception ou par le recyclage de déchets », indique Arnaud Humbert-Droz. Pour le moment, l’association rassemble sept cofondateurs et une vingtaine d’adhérents (entreprises, universitaires, institutionnels). Son président espère en compter une cinquantaine d’ici à la fin de l’année.

© Valdelia

Daniel Connart, Crédit Agricole du Languedoc

31/03/2021

Daniel Connart, 62 ans, est élu, à l’unanimité, président de la caisse régionale du Crédit Agricole du Languedoc*. Il succède à Jacques Boyer qui occupait ces fonctions depuis 2011. « Après l’arrivée d’un nouveau directeur, Christian Rouchon, qui a succédé à Véronique Flachaire en 2020, c’est bien qu’un nouveau président soit élu », estime Jacques Boyer. Depuis plus de 25 ans, Daniel Connart a été administrateur de caisse locale et membre du conseil d’administration durant 22 ans. ​Né à Saint-Pons-de-Thomières (34), où il a grandi et fait ses études, Daniel Connart est à la tête du Domaine de portes (90 salariés, Saint-Pons-de-Thomières), qui produits des œufs de poules. L’entreprise comprend aussi Le Petit poucet (production et distribution d’œufs, Villeneuve-lès-Maguelonne - 34) et Roussillon Œuf (Ponteilla – 66). Il est également membre du groupe de professionnels L’œuf de nos villages. En 2020, le Crédit Agricole du Languedoc a débloqué 5,3 Md€ de crédits, un montant en hausse de 25,7 % sur un an, dont 2,5 Md€ fléchés vers les professionnels et collectivités. Au titre du PGE, la caisse régionale a octroyé 1 Md€ à quelque 8 000 entreprises clientes. « La crise n’a pas stoppé les projets, et pas seulement ceux qui étaient lancés avant la pandémie », explique Christian Rouchon.

* Territoires couverts : Aude, Gard, Hérault et Lozère, 180 agences, 2 700 salariés, PNB : 547,9 M€, siège à Lattes (34).

Jean-François Blanchet, Université de Nîmes

31/03/2021

Jean-François Blanchet, directeur général du groupe BRL (746 salariés, CA 2018 : 75,7 M€, siège à Nîmes) spécialisé dans l’aménagement et la gestion des eaux, le développement territorial, l’eau potable et l’assainissement ainsi que la gestion des espaces en Occitanie, est réélu à la présidence du conseil d'orientation de l'Université de Nîmes (président : Benoît Roig). « Cette instance a pour mission de débattre des orientations présentes et futures de l’établissement », indique l'Université. Elle est composée de 22 membres « dont 18 personnalités extérieures issues du monde académique et socio-économique ».

Marie-Anne Fouchet, Pullman Centre Montpellier

31/03/2021

Marie-Anne Fouchet est la nouvelle directrice de l'hôtel montpelliérain Pullman Centre 4* (groupe Elancia, directrice générale : Célia Chambon). Elle succède à Aurélie Garnier qui va à compter du 16 avril occuper de nouvelles fonctions, non communiquées à ce jour, au sein du groupe Elancia. Parmi les différents postes de direction que Marie-Anne Fouchet a occupé précedemment : le Mercure et Thalacap Cap D'Agde entre 2017 et 2018, le Mercure Sofia Antipolis entre 2014 et 2016, le Novotel Valenciennes entre 2011 et 2014...

Arnaud Castille, Septeo

31/03/2021

Arnaud Castille est le nouveau directeur administratif et financier (Daf) du groupe montpelliérain Septeo (1 500 collaborateurs, CA 2020 : 180 M€), spécialisé dans les solutions au service des professionnels du droit, des gestionnaires de biens immobiliers et des DSI. Après avoir été directeur des fusions et acquisitions du groupe Orange, Arnaud Castille était Daf chez Orange Belgique depuis 2016. Avant son expérience chez le géant des télécommunications, il a occupé des fonctions de direction générale chez Vivendi, notamment dans une filiale au Maroc. Il a également été auditeur chez Ernst&Young, consultant chez KPMG Peat-Marwick et contrôleur de gestion chez Bouygues.

Septeo déploie son expertise en France et dans le monde, auprès de 10 000 clients : avocats, notaires, gestionnaires de biens immobiliers...

 

@Septeo

Anne Fraisse, Urbain des Bois

06/04/2021

Nouveau challenge pour Anne Fraisse. Son départ d’Europolia, annoncé par La Lettre M le 23 mars, est désormais officiel. Directrice adjointe de la société publique locale d'aménagement (SPLA) toulousaine en charge des grands projets métropolitains depuis février 2019, elle rejoint le groupe Icade (dont l’actionnaire de référence est la Caisse des Dépôts) en qualité de directrice générale d’Urbain des Bois. Créée le mois dernier, cette filiale d’Icade Promotion entend se spécialiser dans la construction bas carbone. Membre du Club Ville Aménagement et du comité directeur du Réseau national des aménageurs, cette diplômée de Sciences Po Toulouse, qui reste basée dans la Ville rose, ne manque pas d’idées pour développer Urbain des Bois (cinq personnes au lancement, réparties entre Toulouse, Montpellier et Paris, siège à Issy-les-Moulineaux) : « Nous allons nous positionner, seuls ou en co-promotion, sur des consultations d’aménageurs de grandes métropoles avec des propositions immobilières à la fois bas carbone et participatives. Cela implique évidemment un recours à des matériaux biosourcés mais nous voulons aller plus loin, en travaillant sur la sécurisation des approvisionnements, en étant acteur de la concertation urbaine pour proposer des logements personnalisés, qui répondent aux attentes des habitants comme des collectivités locales et aux grands enjeux de la transformation de la ville. » À horizon 2025, un chiffre d’affaires de 100 M€ est visé par Urbain des Bois. « Au-delà de cet objectif, le pari sera réussi si, dans cinq ans, toute la production du groupe Icade est devenue bas carbone », conclut Anne Fraisse.

Olivier Rolland, Toulouse White Biotechnology

06/04/2021

« À 7,3 M€ (contre 8,4 M en 2019, NDLR), nous avons enregistré un léger recul de notre chiffre d’affaires sur un an, à cause de la crise sanitaire », indique Olivier Rolland, directeur exécutif de Toulouse White Biotechnology (TWB, unité mixte de service gérée par l’Inrae, sous la triple tutelle Inrae, Insa et CNRS, 53 membres). Au total, TWB a mené 61 projets de recherche en 2020, dont 30 nouveaux, et a signé pour 2,9 M€ de contrats. Pour cette année TWB vise un chiffre d’affaires de 8 M€, dont 5,5 M€ de contrats industriels et souhaite devenir, à l’horizon 2025, le « leader européen des biotechnologies industrielles ». L’organisme prévoit par ailleurs d'élargir son portefeuille d’activité à de nouveaux domaines d’application, comme les biomédicaments, les biomatérieaux ou le biocontrôle. Depuis le début de l’année, le consortium a déjà accueilli cinq nouveaux membres : Clarins (cosmétique, Paris), Lesaffre (fermentation de micro-organismes - 59), Aviwell (alimentation animale - 09), BioEB (énergie, biomasse - 31) et Dynveo (laboratoire de compléments alimentaires - 34).

© TWB / Baptiste Hamousin

Cyrille Tupin, Abionyx Pharma

06/04/2021

Après avoir augmenté son capital d'1,85 M€ en octobre dernier, la biotech toulousaine Abionyx Pharma ((ex-Cerenis Therapeutics, frais de recherches 2019 : 744 k€, effectif : trois personnes) noue un partenariat avec les entreprises GTP Biologics (groupe Fareva), basée à Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie), et V-Nano (groupe VBI Therapeutics), à Toulouse. Objectif : lancer une nouvelle campagne de production de CER-001, son médicament contre les maladies rénales en phase d’étude. « Abionyx développe des médicaments dans le cadre d’études cliniques ou d’autorisations temporaires d’utilisation (ATU) mais n'a pas le savoir-faire ni les équipements pour fabriquer son bioproduit », explique à La Lettre M Cyrille Tupin, DG. Copie naturelle du « bon cholestérol », dit HDL, CER-001 est composé d'une protéine et de phospholipides. « L’usine de GTP Biologics sera en charge de la fabrication de façon recombinante de la protéine, tandis que l’usine de V-Nano fabriquera la HDL, c’est-à-dire qu’elle assemblera la protéine avec les phospholipides. Cette dernière étape est très importante pour obtenir une copie parfaite d’une HDL naturelle afin de devenir CER-001 », précise Cyrille Tupin.

Jacques Poujade et Samuel Cette, CPME

31/03/2021

Jacques Poujade (en photo) est élu président de la CPME du Tarn-et-Garonne. Il prend la suite de Michel Darios, qui a présidé l’organisation patronale départementale pendant cinq ans. Fondateur et président de Terroirs & Communauté (conseil en aménagement, Montauban), Jacques Poujade a travaillé pendant sept ans (2007-2014) au sein de Veolia Environnement en tant que directeur des relations institutionnelles. Il avait auparavant occupé différents postes chez Éco-Emballages (devenue Citéo) entre 1993 et 2007, notamment ceux de directeur régional Sud-Ouest puis de directeur national des grands comptes.

Samuel Cette est quant à lui réélu président de la CPME de Haute-Garonne. Cofondateur du groupe Adonis Éducation à Toulouse, il est également président de la CPME Occitanie depuis 2019.

Photo © DR

Paul Carite, Crédit Agricole Pyrénées Gascogne

06/04/2021

« Depuis mars 2020, notre banque a accordé 4 000 prêts garantis par l’État (PGE) pour un montant total de 517 M€. Et elle a injecté 5 M€ dans le fonds de soutien à la filière aéronautique », indique Paul Carite, directeur général du Crédit Agricole Gascogne Pyrénées. La caisse régionale (président : Marc Didier, siège social à Tarbes – 65) a par ailleurs attribué 1,6 Md€ de prêts dédiés à l’habitat l’an dernier. Et le montant total des emprunts accordés en 2020 s’élève à 2,6 Md€. « Un niveau jamais atteint », souligne le dirigeant. L'établissement bancaire dispose d’un réseau de 139 agences réparties dans le Gers, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques et emploie 1 854 personnes. En 2020, son résultat net consolidé a reculé de 20 % par rapport à 2019 (111,7 M€).

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie