Olivier Rolland, Toulouse White Biotechnology

06/04/2021

« À 7,3 M€ (contre 8,4 M en 2019, NDLR), nous avons enregistré un léger recul de notre chiffre d’affaires sur un an, à cause de la crise sanitaire », indique Olivier Rolland, directeur exécutif de Toulouse White Biotechnology (TWB, unité mixte de service gérée par l’Inrae, sous la triple tutelle Inrae, Insa et CNRS, 53 membres). Au total, TWB a mené 61 projets de recherche en 2020, dont 30 nouveaux, et a signé pour 2,9 M€ de contrats. Pour cette année TWB vise un chiffre d’affaires de 8 M€, dont 5,5 M€ de contrats industriels et souhaite devenir, à l’horizon 2025, le « leader européen des biotechnologies industrielles ». L’organisme prévoit par ailleurs d'élargir son portefeuille d’activité à de nouveaux domaines d’application, comme les biomédicaments, les biomatérieaux ou le biocontrôle. Depuis le début de l’année, le consortium a déjà accueilli cinq nouveaux membres : Clarins (cosmétique, Paris), Lesaffre (fermentation de micro-organismes - 59), Aviwell (alimentation animale - 09), BioEB (énergie, biomasse - 31) et Dynveo (laboratoire de compléments alimentaires - 34).

© TWB / Baptiste Hamousin

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie