Anne Fraisse, Urbain des Bois

06/04/2021

Nouveau challenge pour Anne Fraisse. Son départ d’Europolia, annoncé par La Lettre M le 23 mars, est désormais officiel. Directrice adjointe de la société publique locale d'aménagement (SPLA) toulousaine en charge des grands projets métropolitains depuis février 2019, elle rejoint le groupe Icade (dont l’actionnaire de référence est la Caisse des Dépôts) en qualité de directrice générale d’Urbain des Bois. Créée le mois dernier, cette filiale d’Icade Promotion entend se spécialiser dans la construction bas carbone. Membre du Club Ville Aménagement et du comité directeur du Réseau national des aménageurs, cette diplômée de Sciences Po Toulouse, qui reste basée dans la Ville rose, ne manque pas d’idées pour développer Urbain des Bois (cinq personnes au lancement, réparties entre Toulouse, Montpellier et Paris, siège à Issy-les-Moulineaux) : « Nous allons nous positionner, seuls ou en co-promotion, sur des consultations d’aménageurs de grandes métropoles avec des propositions immobilières à la fois bas carbone et participatives. Cela implique évidemment un recours à des matériaux biosourcés mais nous voulons aller plus loin, en travaillant sur la sécurisation des approvisionnements, en étant acteur de la concertation urbaine pour proposer des logements personnalisés, qui répondent aux attentes des habitants comme des collectivités locales et aux grands enjeux de la transformation de la ville. » À horizon 2025, un chiffre d’affaires de 100 M€ est visé par Urbain des Bois. « Au-delà de cet objectif, le pari sera réussi si, dans cinq ans, toute la production du groupe Icade est devenue bas carbone », conclut Anne Fraisse.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie