Hebdo du mardi

Décideurs

Emmanuelle Gazel, Région Occitanie

En Occitanie, 25 des 103 CFA sont déficitaires, et 22 d’entre eux ont plus de la moitié de leurs sections à faible effectif (en-dessous de 12 apprentis), indique Emmanuelle Gazel, vice-présidente PS de la Région Occitanie en charge de l’apprentissage et de la formation professionnelle. Le fonds de péréquation national (250 M€) qui sera mis en place dans le cadre de la réforme de l'apprentissage lui inspire « de l’inquiétude, car nous ne connaissons pas encore le coût au contrat. Si ce coût est généreux, les CFA pourront équilibrer les sections, sinon, la Région interviendra dans les cas les plus critiques. Ce fonds doit apporter environ 25 M€. Il en faudrait le double ». Autre inquiétude : les critères pour évaluer le coût au contrat. « Quid des actions de promotion de l’apprentissage, comme les Olympiades des métiers ou le réseau de développeurs de l’apprentissage ? » Enfin, l'élue questionne la rentrée 2019 des CFA. « Les employeurs vont devoir changer de statut en milieu de contrat. Pour les jeunes aussi, c'est compliqué. On ne pourra plus maintenir certains dispositifs d'aides (logement, transports, restauration, aides à la culture et à l'accès au sport, premiers équipements......), qui peuvent aller jusqu'à 1 400 sur l'année. Qui les accompagnera demain ? » L’Occitanie compte 37 000 apprentis, un chiffre en progression d’environ 7 % par rapport à 2017, d'après l'élue. La collectivité présidée par Carole Delga prévoit d’investir environ 24 M€ (débat budgétaire le 20 décembre) dans l’apprentissage en 2019, notamment pour le soutien à deux projets de nouveaux campus, portés dans les deux métropoles du territoire par Toulouse Business School et Montpellier Business School.

Jean-François Soucasse, TFC

« Dans un vestiaire de football, on essaie de concilier l’inconciliable, confie Jean-François Soucasse, directeur général du Toulouse Football Club (TFC, Ligue 1), lors des Masters Sport et Entreprise de La Lettre M, le 27 novembre à Toulouse. Il y a les ambitions personnelles, les disparités de salaires entre joueurs, des socles éducatifs qui, contrairement à ce qu’on pourrait croire, ne sont pas communs, des individus qui sont souvent jeunes, ce qui suppose, pour les dirigeants, de faire preuve de bienveillance en cas d’écarts… On n’arrive pas toujours à concilier ces paramètres pour aboutir à un résultat collectif positif. C’est aussi ce qui fait la beauté de ce sport. » À l’intérieur du club, comment refuser une augmentation minime de salaire à, par exemple, une responsable de communication, alors que les joueurs gagnent des dizaines de milliers d’euros par mois ? « Il faut se poser la question : où est la création de valeur ? répond Jean-François Soucasse. Le TFC est une PME avec un budget annuel d’environ 40 M€. Le responsable de communication, et même le directeur général (lui-même, NDLR), ne peuvent pas percevoir des salaires décorellés des autres PME. » Comme une entreprise, un club de football comme le TFC est confronté à l’exigence de résultats immédiats : « D’autant plus que nos résultats sont médiatisés. Il y a donc une forte attente. » Mais il ne faut pas oublier, malgré cette pression, « de travailler sur la pérennité et le développement », conclut-il. 

André-Hubert Roussel, ArianeGroup

André-Hubert Roussel, 53 ans, est nommé président exécutif d’ArianeGroup (9 000 salariés, CA : 3 Md€, siège à Paris), co-entreprise entre Airbus (129 000 salariés, CA : 67 Md€, siège à Blagnac) et Safran (91 000 salariés dont 3 130 en Occitanie, CA : environ 21 Md€, siège à Paris). Ce titulaire d’un diplôme d’ingénierie de l’École Polytechnique et de l’École nationale supérieure des télécommunications remplacera Alain Charmeau, 62 ans, à compter du 1er janvier 2019. Il est actuellement directeur des opérations d’Airbus Defence and Space, division du groupe Airbus. Alain Charmeau partira à la retraite le 31 mars 2019, après une phase de transition. Ce passage de flambeau intervient dans un contexte difficile pour ArianeGroup, qui prévoit « la suppression de 2 300 postes sur cinq ans », indique à La Lettre M Philippe Géry, délégué syndical central CFE-CGC ArianeGroup. Le syndicaliste précise que l’implantation toulousaine (90 salariés) de l'entreprise pourrait elle aussi être impactée.

Olivier Raux, Groupe Capelle

Le Groupe Capelle (transports exceptionnels, 1 000 salariés, Vézénobres - 30), dirigé par Jean-Daniel Capelle, renforce son management. Olivier Raux est ainsi recruté comme directeur administratif et financier (DAF). Il s'agit d'une création de poste. De juin 2016 à novembre 2018, il a occupé des fonctions similaires chez Fives ECL (conception, fabrication et installation d'aluminium) à Ronchin (59). De 2009 à 2016, il a travaillé chez Eurovia en tant que DAF adjoint chargé du contrôle de gestion (Eurovia travaux ferroviaires), puis DAF adjoint chargé du contrôle de gestion et de l'international (Eurovia travaux ferroviaires). Laurent Condomines (ex-NTN SNR Cévennes) vient également de rejoindre le groupe, comme directeur du pôle industriel.

Dominique Granier, chambre d'agriculture du Gard

Dominique Granier, président de la Chambre d'agriculture du Gard depuis 18 ans, soit trois mandats successifs, mettra un terme à ses fonctions en février. L'élection devant déterminer qui sera son successeur se tiendra courant janvier. Les syndicats professionnels ont jusqu'au 17 décembre pour déposer les listes des candidats en préfecture.

Cécile Barral, Ville de Nîmes

Cécile Barral est la nouvelle directrice de cabinet adjointe de la Ville de Nîmes (maire : Jean-Paul Fournier, LR). Elle était directrice de cabinet et de la communication de La Grande-Motte (maire : Stéphan Rossignol, LR), dans l'Hérault, collectivité pour laquelle elle travaillait depuis dix ans

Patrice Pagès, Caisse d'Épargne LR

Patrice Pagès est nommé directeur de groupe dans le secteur Montpellier Nord (25 agences, 130 salariés, 115 000 clients dont 18 000 clients sociétaires) à la Caisse d'Épargne LR. Il était depuis dix ans directeur de groupe d'agences à LCL, également à Montpellier.

Jean-Pierre Garcia, Capeb 34

Jean-Pierre Garcia est le nouveau président de la Capeb (confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment) Hérault. Artisan maçon à Saint-Martin-de-Londres, il succède à Bernard François. Après trois ans de présidence, ce dernier n' a pas souhaité se représenter. Auparavant, Jean-Pierre Garcia était vice-président du syndicat. Il est également président du CFA BTP Languedoc-Roussillon (Montpellier, Méjannes-les-Alès, Lézignan-Corbières, Perpignan). Le Capeb 34 compte 10 500 adhérents.

Claire Lapeyronie, Pont-Saint-Esprit

Claire Lapeyronie, 49 ans, est élue maire DVG de la commune gardoise de Pont-Saint-Esprit (10 000 habitants) le 21 novembre en conseil municipal. Elle succède à Roger Castillon, qui a démissionné. Claire Lapeyronie était auparavant première adjointe au maire. Elle est également deuxième vice-présidente de la communauté d'agglomération du Gard rhodanien (président : Jean-Christian Rey), déléguée à l'environnement. 

Olivier Reynaud, ex-Teads

Olivier Reynaud, co-fondateur de la société Teads (publicité vidéo sur Internet, groupe Altice), présentera début 2019 sa nouvelle start-up dans le domaine de la production vidéo de films publicitaires et de l'intelligence artificielle. « Nous démarrons avec une petite équipe qui sera basée à Montpellier, indique-t-il, sans en préciser le lieu. Nous serons vraisemblablement incubés par le Bic de Montpellier Méditeranée Métropole. L’objectif est de créer des films vidéos de qualité et en grande quantité pour les professionnels. »

Martine Maille, club Molière

Martine Maille est la nouvelle présidente du club d’entreprises Molière, un club d'entrepreneurs en pays d'Hérault. Elle succède à David Dudesert (Axa Prévoyance et Patrimoine, désormais en charge de la communication et du secrétariat) et dirige le cabinet CF2M (Béziers), spécialisé en management, ressources humaines, vente, bureautique et sécurité. Vice-président : Yannick Delannoy (formateur et consultant). Le réseau de compétences et d’entraide Molière se réunit tous les 3e jeudis du mois, aux Caves Molière à Pézenas. www.clubmoliere.fr

Thierry Chinappi

(menuiserie Chinappi, Sète - 34) est le nouveau président du syndicat des Menuisiers et des Charpentiers de l'Hérault. Il est élu pour trois ans. Il succède à Daniel Laclau. 

Laurent Pionnier,

ex-gardien de but du Montpellier Hérault Sport Club (Ligue 1), intègre le conseil municipal de Castelnau-le-Lez (34), sans étiquette politique. L'ancien gardien suppléant (21 ans au MHSC, entre 1997 et 2018) devient par ailleurs membre de l'Union nationale des footballeurs professionnels, comme chargé de mission juridique.

Barbara Bergmeier, Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space, division du groupe Airbus (129 000 salariés, 67 Md€ de CA, siège à Blagnac) dédiée au spatial et à la défense, nomme Barbara Bergmeier, 50 ans, au poste de directrice des opérations, à compter du 1er décembre. Elle succède à André-Hubert Roussel, 53 ans, nommé président exécutif d’ArianeGroup, joint-venture entre Airbus et Safran, à compter du 1er janvier 2019. Titulaire d’un diplôme de gestion des entreprises de l’université des sciences appliquées de Landshut, Barbara Bergmeier était auparavant directrice des opérations et membre du comité exécutif de la société Dräxlmaier Group, basée à Vilsbiburg (Allemagne). Airbus Defence and Space est présidée par Dirk Hoke.

Pierre-François Acquaviva, Tourny Meyer

Le groupe Tourny Meyer (conseil en immobilier d’entreprise et commercial) nomme Pierre-François Acquaviva au poste de directeur de son agence toulousaine. Une annonce qui coïncide avec l’installation de l’équipe toulousaine (six salariés) dans de nouveaux locaux, situés 15 allées Jean Jaurès. Pierre-François Acquaviva, qui succède à Nicolas Anglade (désormais consultant bureaux au sein de l'agence nantaise de Tourny Meyer), a exercé pendant plus de 11 ans la fonction de responsable de la commercialisation au niveau national de Midi 2i, foncière de la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées basée dans la capitale régionale. Le groupe Tourny Meyer compte 7 agences en France : Bordeaux, Bayonne, Lorient, Nantes, Rennes, Toulouse et Montpellier.

Nathalie Boschetti, Safran Ventilation Systems

Elle décroche le 8e trophée Finance & Gestion* de l’association des directeurs financiers et de contrôle de gestion (DFCG) Midi-Pyrénées. Nathalie Boschetti est, depuis juin 2013, directeur administratif et financier (Daf) de Safran Ventilation Systems (ex-Technofan) à Blagnac. Diplômée de l'ESC Grenoble, elle débute sa carrière en finance en 1995 à la direction internationale de Matra Datavision sur les zones Benelux, Espagne et Russie. Elle rejoint Labinal (Safran) en 1998 et évolue sur divers postes de contrôleur de gestion (câblages, services et ingénierie). En 2006, elle prend la direction du contrôle de gestion de la division Ingénierie de Labinal Power Systems, devenue Safran Engineering Services. La DFCG Midi-Pyrénées, présidée par Philippe Raynaud, regroupe plus de 200 membres et organise une quarantaine de manifestations par an.
* Étaient également nominés : S
ylvie Colomb, contrôleur de gestion de La Toulousaine, et Thomas Sangouard, Daf de Uwinloc.

Émile Quinet, Tisséo

Suite à la récente démission de Patrick Vandevoorde, président du conseil scientifique de Tisséo Collectivités – créé début 2017 pour « veiller à la complétude et à la pertinence des études » consacrées aux tracés alternatifs de la 3e ligne du métro toulousain (Toulouse Aerospace Express – TAE) -, un successeur a été désigné. Il s’agit d’Émile Quinet, professeur émérite à l’École nationale des ponts et chaussée, professeur à l’École des ponts ParisTech et membre de l’Académie des technologies. Patrick Vandevoorde avait renoncé à ses fonctions en raison d'un « risque de conflit d’intérêt » soulevé par la Chambre régionale des comptes. L’ancien directeur de la Société de la mobilité de l'agglomération toulousaine est en effet l'un des administrateurs du groupe d’ingénierie Egis, prestataire de Tisséo. « J’ai toujours agi dans la transparence, mais je considère que tout cela ne crée pas le contexte de sérénité nécessaire à la poursuite de ma mission », avait-il expliqué à La Lettre M le 9 novembre.

Alain Leboucher, Tarmac Aerosave

Le groupe Tarmac Aerosave, spécialisé dans la maintenance, le stockage et le recyclage d'avions, nomme Alain Leboucher directeur commercial et développement. Une création de poste visant notamment à « ancrer Tarmac Aerosave comme plateforme de référence pour la transition d'avions (changement d'opérateur ou de propriétaire) avec le développement d'une offre de services globale de type "one-stop-shop" (guichet unique, NDLR) », précise le groupe. Alain Leboucher affiche une expérience de plus de 35 ans dans le secteur aéronautique, chez Thales, Airbus, Sogerma, EADS International, OEM Services et Sabena Technics.
Implanté à Tarbes (65), son siège, à Teruel (Espagne) et à Toulouse-Francazal, Tarmac Aerosave a accueilli, en dix ans, plus de 630 appareils et démantelé 135 avions et 100 moteurs. Filiale d’Airbus, Safran et Suez, il emploie 240 personnes pour un CA de 45 M€.

Pascal Moncho, Haute-Garonne Développement

Pascal Moncho est nommé directeur général de la SPL (société publique locale) Haute-Garonne Développement basée à Toulouse. Il succède à Georges Méric, président du conseil départemental de la Haute-Garonne, pour un mandat de deux ans. Pascal Moncho conserve son poste de directeur technique du syndicat mixte Eurocentre, en charge de la zone logistique implantée dans les communes de Castelnau-d’Estrétefonds et Villeneuve-lès-Bouloc (31). Créée en 2017, la SPL regroupe le Département de la Haute-Garonne et 13 communautés de communes du département. Objectif : accompagner le développement des intercommunalités rurales et péri-urbaines.

Laurent Bouiges, Sieur d'Arques

Il est le nouveau directeur général de la cave coopérative limouxine (11) Sieur d'Arques (45,3 M€ de CA en 2017, 7 M de bouteilles d’effervescents et 3,5 M de bouteilles de vin tranquille). De 2002 à 2016, Laurent Bouiges était DG de la coopérative viticole bordelaise Univitis et de ses filiales. Il succède à Pascal Chiaroni.

Jacques Séguéla, Pôle Action Média

Le publicitaire est l'invité du Pôle Action Média, cluster des industries créatives et numériques en Occitanie et Catalogne, le 19 décembre à l'occasion de la sortie de son dernier livre « Le Diable s'habille en Gafa » (éditeur : Coup de Gueule). Il donnera sa vision du changement de société lié à la domination des Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon). La conférence aura lieu à 18h30, salle Martin Vivès, au Soler (66).

Alexandre Léoty, La Lettre M

Journaliste au sein de la rédaction toulousaine de La Lettre M, il publie le 29 novembre, aux Éditions Privat, un ouvrage baptisé Cœur du Languedoc, patrimoine(s) d’avenir. Une découverte de cette longue bande littorale qui s'étire du Cap d'Agde à Port Leucate, dans l’Aude et de l’Hérault, agrémentée de portraits de ceux et de celles qui portent le développement de ce territoire, constitué de cinq intercommunalités (Hérault Méditerranée, Béziers Méditerranée, le Grand Narbonne et les CC La Domitienne et Région Lézignanaise Corbières et Minervois).

Crédit Agricole.

Mouvements à la caisse régionale Sud Méditerranée (Pyrénées-Orientales et Ariège) au Crédit Agricole, dans les Pyrénées-Orientales. David Teixidor succède à Michel Ato à la direction de l'agence d'Ille-sur-Têt. Michel Ato prend la direction de l'agence d'Estagel, où il succède à Jérôme Llamas. Ce dernier devient directeur de l'agence de Prades et prend la suite de Jean Fuentes qui part à la retraite. Enfin, Stéphane Duges devient directeur de l'agence de Banyuls-sur-Mer. Il succède à Pascal Serres, qui devient directeur de l'agence de Perpignan Torcatis.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie