Hebdo du mardi

Décideurs

Thierry Lemerle, Pôle emploi Occitanie

29/01/2021

Il succède, le 1er février, à Serge Lemaître comme directeur régional de Pôle emploi en Occitanie. Thierry Lemerle occupait, depuis 2015, cette même fonction au sein de Pôle emploi Paca. Après six ans et demi en région toulousaine, Serge Lemaître rejoint quant à lui la direction générale de l’opérateur à Paris en tant que directeur de projet. Entré en 1989 à l’Assédic Pariscomme secrétaire général, Thierry Lemerle a rejoint cinq ans plus tard la direction générale de l’Unédic pour animer le réseau des Assédic. Après plusieurs affectations en régions et à Paris, il est nommé directeur général adjoint lors de la création de Pôle emploi fin 2008, affecté à l’inspection générale, la maîtrise des risques, le contrôle interne, la prévention des fraudes, la qualité et le développement durable.

Nicolas Le Crenn, GRDF Occitanie

22/01/2021

Il succède à Pascale Piquemal comme directeur délégué régional de GRDF pour la région Occitanie. Nicolas Le Crenn aura pour missions d'accompagner l'essor du gaz vert et de soutenir le développement d'une mobilité plus propre avec le GNV et le BioGNV dans la région. En Occitanie, GRDF gère un réseau de plus de 19 000 km et distribue l'énergie gaz à plus de 880 000 clients.

Diplômé de l'école d'ingénieur SupOptique, Nicolas Le Crenn a débuté sa carrière au sein de la branche espace et défense de l'Aérospatiale, avant de s'engager dans le secteur de l'énergie au sein de la filiale de distribution EDF-GDF Services à Toulouse. Ayant rejoint GRDF en 2004, il occupait depuis la fonction de directeur délégué marché grand public pour la région Sud-Ouest.

Clément Saad, French Tech Méditérannée

02/02/2021

À l'occasion des voeux de l'association, l'entrepreneur montpelliérain, à la tête de Pradeo (30 salariés, cybersécurité), annonce le plan d'action en 2021 de French Tech Méditerranée. Premier axe, commercial : « comment vendre plus et mieux », résume Clément Saad. Un programme baptisé The Business Link, à destination des start-up adhérentes et grands groupes partenaires, est sur le point d'être lancé pour « augmenter les opportunités commerciales, créer des partenariat technologiques... » Deux « moments de rencontre » sont également à l'étude avec les PME et ETI, en partenariat le Medef et la CPME notamment, ainsi que « les collectivités donneurs d’ordre », assure-t-il. Deuxième priorité, le financement : « Nous sommes en train de préparer une cartographie de toutes les sources de financement qui existent », explique Clément Saad.

Isabelle Vermorel, syndicat de l'AOC Languedoc Grés de Montpellier

28/01/2021

Isabelle Vermorel est la nouvelle directrice du syndicat viticole de l'appellation AOC Languedoc Grés de Montpellier (près de 9 000 hl, 58 adhérents sur 46 communes). Elle succède à Alexandre Thouroude. L'appellation Grés de Montpellier s'étend sur une bande parallèle au littoral, de la vallée de l’Hérault (Montagnac) aux limites du Gard (Lunel). Isabelle Vermorel a occupé des fonctions commerciales au château de La Tuilerie à Nîmes, puis dans le négoce du vin chez Moncigale (groupe Marie Brizard) à Beaucaire (30). En 2007, elle a rejoint le groupe coopératif Vinadeis à Narbonne à la direction de la communication et de l’évènementiel, puis, en 2017, le groupe coopératif agricole InVivo pour piloter la communication et le développement marketing de son nouveau pôle d’activité vin, InVivo Wine.

Philippe Augé, Université de Montpellier

25/01/2021

« Le retour en présentiel des étudiantes et étudiants dans les universités est une nécessité », déclare Philippe Augé, le 25 janvier. Le président de l’Université de Montpellier réagit aux mesures annoncées le 21 janvier par le gouvernement qui « reflètent certes la prise de conscience de la situation de décrochage et de détresse, mais sont insuffisantes et ne répondent pas aux attentes de la communauté universitaire », lit-on dans le communiqué. L’autorisation d’enseignement en présentiel pour les formations pratiques, puis l’accueil en petits groupes des publics fragilisés ou encore la possibilité pour tous de revenir sur site un jour par semaine sont des mesures qui vont dans le bon sens mais « restent difficilement applicables ».

Hervé Ansanay, Deinove

27/01/2021

Ancien directeur du Transfert de technologies et du Business développement au sein de la Satt AxLR de Montpellier, Hervé Ansanay est nommé directeur du Business développement au sein de la biotech héraultaise Deinove (60 salariés, cotée sur Euronext Paris, Grabels). L’entreprise est notamment engagée dans un programme de recherche de nouveaux antibiotiques contre les germes infectieux résistants. Corentin Chaboud, précédemment responsable des affaires européennes et des financements compétitifs pour le compte de l’Institut de recherche technologique Bioaster, spécialisé en microbiologie, est recruté au poste de responsable des subventions. « Ces deux recrutements permettront d’intensifier la mise en place de partenariats stratégiques rémunérateurs et l’accès à des financements non-dilutifs, pour soutenir le développement de solutions thérapeutiques dans le domaine des antimicrobiens », indique Deinove.

Le groupe Energie R emploie une vingtaine de collaborateurs et vient d’intégrer un économiste de la construction et un OPC (ordonnancement, programmation et coordination)

Didier Lacroix, Stade toulousain

02/02/2021

Particulièrement touché par la crise liée à la Covid-19, le Stade toulousain fait face à de sérieuses difficultés financières. La cérémonie des vœux a permis au président Didier Lacroix, qui « assume d’être une pleureuse », de faire le bilan des deux saisons impactées. Alors que le huis-clos imposé entraîne des pertes de l’ordre de 700 k€ par match à domicile, le club accuse des pertes de 7,2 M€ entre août et décembre 2020. « Pour permettre au club de jouer, nous engageons 85 % des charges mais n’avons que 40 % des recettes », explique Didier Lacroix, alors que le Stade toulousain devait recevoir, d'ici à la fin janvier, 70 % des indemnisations prévues par l’État pour l’année 2020. Des exonérations de charges patronales et des indemnisations pour l’absence de public en 2021 sont par ailleurs en discussion. Malgré ces difficultés, et grâce à un nouveau prêt garanti par l’État (PGE), portant le montant global emprunté à 5,3 M€, le Stade toulousain continue à préparer l’avenir. « C'est un pari de chef d'entreprise », conclut Didier Lacroix. / photo © Stade toulousain Rugby

Laurent Granel, tribunal de commerce de Toulouse

28/01/2021

« L’impact de la crise n’est pas, pour l’instant, aussi important qu'on pouvait le craindre à l’automne », estime Laurent Granel, président du tribunal de commerce de Toulouse, à l'occasion de l'audience solennelle de rentrée. La juridiction enregistre en effet une « baisse spectaculaire de 42 % des procédures collectives, soit 502 procédures en 2020 (contre 870 en 2019) impliquant 1 631 salariés contre 2 443 salariés sur la moyenne des années 2017, 2018 et 2019 ». Dans le détail, les redressements judiciaires ont diminué de 56 %, les liquidations de 35 %, les procédures amiables et de contentieux de 20 % et les référés de 36 %. Preuve que les différents dispositifs d'aides publiques ont bel et bien permis d'amortir les effets de la crise, mais « pour beaucoup de sociétés, c’est malheureusement le calme avant la tempête », alerte Laurent Granel, soulignant que la construction, la réparation automobile et l’hôtellerie-restauration sont les secteurs les plus touchés en Haute-Garonne.

Et d'appeler les dirigeants d'entreprises fragilisées à solliciter des entretiens de prévention « gratuits et sans rendez-vous » auprès du tribunal à commerce ou à faire appel aux différentes cellules de prévention externalisées mises en place avec la CCI, la CMA, la fédération du bâtiment, l'UIMM, la Capeb et prochainement avec l''Umih. Le tribunal de commerce de Toulouse envisage par ailleurs de renforcer sa collaboration avec l'organisme Prevaly (le nouveau service toulousain de santé au travail, né du rapprochement entre l'Astia et Samsi) et l'association 60 000 Rebonds.

Jean-Christophe Lambert, Ascendance Flight Technologies

02/02/2021

La start-up toulousaine Ascendance Flight Technologies, qui développe ATEA, un avion hybride-électrique à décollage vertical, est retenue dans le cadre d'un appel à manifestation d'intérêt lancé par Aéroports de Paris (ADP), la RATP et Choose Paris Region (agence de promotion et d'attractivité internationale de la Région Île-de-France) en vue de « structurer une filière mobilité aérienne urbaine ». L'entreprise de 12 salariés, présidée par Jean-Christophe Lambert, a été sélectionnée aux côtés d'acteurs majeurs de l'aéronautique dans la catégorie « Véhicules ». Un projet qui doit lui permettre de mener des expérimentations - opérations de stationnement, de décollage et d'atterrissage, mais aussi de maintenance et de recharge - dans l'enceinte de l'aérodrome de Pontoise – Cormeilles-en-Vexin (95).

Stéphane Bourdonnec, Banque Courtois

27/01/2021

Annoncé par La Lettre M dès le 22 janvier, Stéphane Bourdonnec s’apprête à succéder à Hervé Rogeau à la présidence du directoire de la Banque Courtois (groupe Crédit du Nord). Actuel délégué général de la délégation régionale Provence-Alpes-Côte d’Azur – Languedoc-Roussillon – Corse de la Société Générale, Stéphane Bourdonnec (59 ans) devrait prendre ses fonctions le 3 mai. Hervé Rogeau, qui fait valoir ses droits à la retraite, préside depuis novembre 2020 le comité régional Occitanie de la FBF (Fédération bancaire française). Implantée à Toulouse (siège social), la Banque Courtois (630 salariés) compte 73 agences réparties dans 13 départements des régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, dont 25 en Haute-Garonne, 18 dans l’Hérault et 11 dans le Gard.

Laurent Pineda, Forges de Niaux

02/02/2021

Spécialisée dans la production de disques en acier pour le machinisme agricole, la société Forges de Niaux (120 salariés, CA 2019 : 20 M€) lance la construction de sa nouvelle usine implantée dans la zone industrielle Gabrielat, à Pamiers. Une partie de la production restera basée dans le site historique de l’entreprise, dans la commune ariégeoise de Niaux. « L’investissement lié à la construction de cet ensemble industriel de 7 500 m2 s’élève à 12 M€. Sa mise en service est prévue courant 2022 », précise Laurent Pineda, directeur général. Objectif de ce transfert-extension : accroître d'environ 30 % les capacités de production de la PME. L’entreprise transforme 24 000 tonnes d’acier par an.

Élisabeth Claverie, Tarn Habitat

02/02/2021

L’OPH Tarn Habitat (siège à Albi, présidente : Élisabeth Claverie) lance la construction des premières résidences de l’ensemble immobilier “L’orée du Lude“, à Albi. Réalisée sur un foncier de 1,5 ha, l’opération s’inscrit dans le cadre du programme de rénovation urbaine du quartier Cantepau validé par l'Anru en 2018 (près de 51 M€ d’investissements d’ici 2025). Montant de l'investissement : 11 M€. La construction des 72 logements (62 appartements et 10 maisons) sera réalisée en trois phases par l’entreprise générale Demathieu & Bard (mandataire) sous maîtrise d’œuvre de l’agence R&C Architecture (Albi). La livraison des différents lots s’échelonnera du printemps 2022 au début 2023.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie