Hebdo du mardi

Décideurs

Christian Assaf et Stéphane Marcel, Arec et Aris

27/09/2021

Conseiller régional et président du groupe majoritaire à la Région Occitanie, Christian Assaf (photo) est élu à la présidence de l’Agence régionale énergie climat (Arec). Il succède à Thierry Cotelle. Il représentera l’Arec au conseil de surveillance de l’Aris (Agence régionale d’investissements stratégiques) dont le nouveau président vient également d’être nommé. Il s’agit de Stéphane Marcel, président de Créalia Occitanie depuis 2008, co-fondateur de l'entreprise montpelliéraine Smag, désormais dans le giron du groupe international InVivo.

Emily Pagès, Région Occitanie

27/09/2021

Emily Pagès rejoindra le cabinet de Carole Delga, présidente (PS) de la Région Occitanie, le 1er octobre, en tant que collaboratrice chargée du développement économique et de la recherche universitaire. Depuis 2014, elle est directrice du pôle développement économique au sein de l’Agglomération du Gard rhodanien, à Bagnols-sur-Cèze (30). En parallèle, de 2019 à 2020, elle a dirigé la maison de l’emploi du Gard rhodanien. Auparavant, elle a occupé les fonctions successives de directrice de cabinet au conseil départemental du Gard (2011 – 2013), puis de directrice adjointe de l’unité d’action sociale et d’insertion au du CD30 (2013 – 2014).

Jacques-Thierry Monti, Occitanie Angels Nîmes

29/09/2021

La fédération régionale Occitanie Angels ouvre une antenne locale à Nîmes. Cette structure d’investisseurs privés est animée par Jacques-Thierry Monti (photo) et coachée par Patrice Vignon, représentant du réseau montpelliérain Melies Business Angels (plus de 290 investisseurs individuels en cumulé depuis sa création, environ 120 adhérents / an). Jacques-Thierry Monti, 63 ans, évolue depuis une quarantaine d’années au sein du groupe EDF. Il a notamment assuré la direction régionale d’EDF Commerce Méditerranée (ex-LR et Paca) et fera valoir ses droits à la retraite en 2022.
Première mission d’Occitanie Angels Nîmes : « Fédérer des investisseurs, plutôt des profils de dirigeants ou avec une expérience managériale, ou encore disposant d’une expertise dans un domaine spécifique, et souhaitant soutenir, à titre privé, des projets entrepreneuriaux gardois », explique Patrice Vignon à La Lettre M. Pour un ticket minimum de près de 100 k€ par projet. Pour l’instant, les locaux de l’antenne gardoise sont installés au sein de l’Open Tourisme Lab, à Nîmes. Melies Business Angels, bras armé d'Occitanie Angels à l'est de la région, prévoit de créer trois à quatre autres antennes en ex-Languedoc-Roussillon. « Des contacts sont pris dans la zone Sète/Frontignan, à Perpignan et à Béziers », précise Patrice Vignon.

Sébastien Picard, Idec Grand Sud

05/10/2021

Rachetée par le groupe Idec en 2011, l'entreprise Sequabat, spécialisée dans la conception et la construction clé en main de projets immobilier d’entreprise et résidentiel, devient Idec Grand Sud. « C’est à l’aune des vingt ans d’existence de Sequabat que ce changement de nom intervient, souligne Sébastien Picard, DG désormais d’Idec Grand Sud dont le siège est basé à Pérols (CA 2020 : 28 M€, CA 2021 : 32 M€). Ce changement de nom nous permet d’être une porte d’entrée des diverses branches du groupe et son pôle ingénierie dans le Grand Sud. Nous offrons ainsi une polyvalence de compétences et un interlocuteur unique. » Au delà du changement de nom, « l’agence que nous avions à Paris sera rattachée au siège historique d’Idec à Blois, explique-t-il. L’équipe du siège Idec Grand Sud à Pérols va être renforcée pour dépasser les quarante collaborateurs en 2022, contre trente-cinq actuellement, afin de couvrir ce nouveau périmètre territorial. Nous ambitionnons de prendre de nouvelles parts de marchés dans les espaces de vie et de travail – Ehpad, résidentiel, bureaux, espaces de co-working-, avec un objectif d’une augmentation de 50 % de l’activité en 2022. »

Aurélie Pujol, syndicat de l’AOC Costières de Nîmes

29/09/2021

Aurélie Pujol, 39 ans, est la nouvelle directrice du syndicat de l’AOC Costières de Nîmes (président : Bernard Angelras). Elle succède à Magali Jelila. Juriste de formation spécialisée en droit viti-vinicole, Aurélie Pujol a d’abord fait ses armes au syndicat des Vignerons de Cognac avant de rejoindre en 2008 le Syndicat des Vignerons Réunis des Côtes du Rhône. Le vignoble de l'AOC Costières de Nîmes va de Nîmes en Camargue sur 3 000 hectares, dont plus de 25 % en bio. Le millésime 2020 était de 153 000 hl (177 000 hl en 2019). Le syndicat compte soixante-dix caves particulières, neuf caves coopératives et un négociant-vinificateur qui commercialisent environ vingt millions de bouteilles par an en rosé (48 %), rouge (43 %) et blanc (9 %), dont un tiers qui sont destinées à l’export.

Guillaume Daudin, ATR

20/09/2021

Nommé directeur des programmes de la société toulousaine ATR, premier constructeur mondial d’avions régionaux, Guillaume Daudin rapporte directement à Stefano Bortoli, président exécutif de l'entreprise, et rejoint son comité exécutif. Sa mission ? Diriger cette toute nouvelle direction indépendante dont le but est « d'orchestrer et de synchroniser les différentes fonctions d'ATR (ingénierie, opérations, achats...) afin d'assurer une intégration et une cohérence de bout en bout pour atteindre les objectifs de l'entreprise », indique ATR. Sa responsabilité englobe notamment les nouveaux développements d'avions et les projets d'amélioration continue de la flotte en service, sans oublier la gestion de la configuration, la planification globale intégrée, l'exécution des commandes clients, l'établissement des coûts financiers et la performance de l'entreprise. Un poste résolument stratégique pour celui qui, avant de rejoindre ATR, a travaillé 17 ans chez Aibus, dont il a été vice-président de la qualité pour le projet de transformation Digital Design Manufacturing & Services, vice-président de la gestion du programme et de la configuration de l’A330/A340, directeur de la gestion de la configuration de l’A350 et directeur de la gestion du programme US de l’A350. Guillaume Daudin est diplômé de l'EFREI Paris et possède la certification Project Management Professional du Project Management Institute (PMI).

Julien Calamote, Irrijardin

28/09/2021

À 36 ans, Julien Calamote est nommé à la tête de la nouvelle direction marketing et digital d’Irrijardin et intègre le comité exécutif de l'entreprise, leader français de l’équipement de piscines et spa. Diplômé de sciences politiques à Montréal (Canada) en 2008, l’entrepreneur toulousain a créé plusieurs sites de e-commerce et accompagné des entreprises dans leur stratégie digitale. Il a rejoint Irrijardin en 2018, d’abord au pôle digital avant de reprendre les rênes de la partie marketing. En seulement trois ans, ce pôle est passé de quatre à seize collaborateurs, marquant ainsi la nécessité de créer cette nouvelle direction. Le groupe poursuit son développement, après avoir été récemment racheté par sa direction. A cette occasion, Yves Allibert, son président, est devenu actionnaire majoritaire à 80 %, dans le cadre d'une levée de 18 M€. L'entreprise enregistre 150 M€ de chiffre d'affaires pour un effectif de 578 collaborateurs (190 salariés des magasins intégrés et 388 des magasins franchisés).

Jean-Louis Pech, Actia

05/10/2021

Malgré la crise des composants générée par la pénurie de matières premières, l’ETI toulousaine Actia spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes embarqués électroniques, reste confiante pour l’avenir. Si le chiffre d’affaires ne remontera pas dès 2021 au niveau de l’avant crise sanitaire (520 M€ en 2019), il devrait cependant largement repartir à la hausse. « Si l’on se base sur un indice de 100, nos capacités de production ne sont qu’à 80, mais notre carnet de commandes est rempli à 130 », indique Jean-Louis Pech, PDG d’Actia. « Lorsque la situation sur les composants va se détendre, nous pourrons entrevoir une perspective de développement du chiffre d’affaires très significative », affirme-t-il, évoquant même 800 M€ de chiffre d'affaires potentiel, au vu des derniers contrats signés. Pour mieux rebondir, l’entreprise, qui mise sur l’essor des mobilités vertes notament dans les transports publics, renforce ses compétences en termes d’électrification des véhicules. Elle s’attaque désormais au marché des vélos électriques.

Photo ©Actia

Bruno Duval, groupe Savco

29/09/2021

Sous l’impulsion de son président Bruno Duval, le groupe ariégeois Savco (CA 2020 : 10 M€, 70 salariés, siège à Saverdun), spécialisé dans la fourniture d’installations métalliques pour les centrales hydroélectriques (via sa filiale Savco) et dans l’installation d’outils destinés à l’industrie du bois énergie (via sa filiale CCM), annonce une réorganisation de sa structure actionnariale. Ainsi, alors que le fonds d’investissement M Capital sort de l’actionnariat, Irdi Capital Croissance (société de capital-investissement basée à Toulouse, gérée par Irdi Capital Investissement), déjà actionnaire du groupe, réinvestit aux côtés de Sofilaro, filiale du Crédit Agricole du Languedoc et de Sud Méditerranée, spécialisée en capital investissement.

 Les fonds d'investissements affirment avoir été convaincus par le groupe Savco, notamment du fait de son approche RSE et de sa prise en compte des enjeux environnementaux.

Claude Soumet, Deanjean Logistique

05/10/2021

En 2021, Denjean Logistique Occitanie (CA 2021 : 25 M€, siège à Mazères, en Ariège) aura recruté 100 personnes supplémentaires sur sa première plateforme logistique de Montbartier (Tarn-et-Garonne), indique son directeur général Claude Soumet. « Notre client historique, Intermarché, nous confie de nouvelles activités : nous allons devoir traiter 20 millions de colis supplémentaires par an, soit un total de 100 millions ». L’entreprise comptera ainsi à la fin de l’année plus de 350 salariés, répartis sur ses huit sites en Occitanie : un à Lectoure, deux au sud de Montauban, trois autour de Toulouse, un à Mazères et un à Pézenas (34), soit quelque 200 000 m2 d’entrepôt.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Les Leaders, ceux qui font l’Occitanie », la référence des décideurs d'Occitanie