Hebdo du mardi

Revue de presse

Monde

Le grand retour vers les petites villes

Le Monde

Pubication le 26 septembre d'une enquête sur « les nombreux Français (qui) quittent leur ville, en quête d’une meilleure qualité de vie ». Principale conséquence : « Le phénomène alimente la hausse des prix de l’immobilier dans beaucoup de communes et génère des frictions avec les locaux. » Exemple dans la vallée du Tarn : « Les petites villes près de Toulouse, connaissent, elles aussi, un essor démographique », rapporte le quotidien, citant une trentenaire installée, depuis juillet 2020, à Ambres, un village de 1 000 habitants, dans une maison de 130 m2 entourée d’un jardin de 1 000 m2, avec son compagnon et leur bébé : « On s’est laissé un an, après avoir quitté Toulouse, pour tester notre nouvelle vie et l’heure du bilan a sonné : les bouchons ne me manquent pas ! (…) Nous n’avons plus aucune nuisance et toutes les commodités (...) à moins de quatre kilomètres de chez nous ». (...) Dans ce département, la population a augmenté de 0,3 % par an, entre 2013 et 2018, uniquement du fait de nouveaux habitants. »

Un plan compétences de 1,4 Md€ destiné à faciliter les embauches

Les Échos

Le quotidien national économique rapporte, le 28 septembre, les réactions à la présentation du plan compétences de 1,4 Md€ destiné à faciliter les embauches par le Gouvernement. Pour le vice-président de la CPME, chargé du social, Eric Chevée, « aujourd'hui, on fait de la formation, notamment des demandeurs d'emploi, via Pôle emploi ou les régions, et éventuellement un stage en entreprise, et on constate qu'externaliser ainsi la formation, ça ne marche pas ». Le dirigeant patronal « se félicite d'une « inversion de la logique », avec le renforcement du rôle de l'entreprise dans la définition des besoins en formation « pour pouvoir assumer un poste de travail donné ». Du côté des syndicats de salariés , « la prudence est de mise », rapporte le quotidien, citant Yvan Ricordeau, chargé des questions de formation à la direction de la CFDT, à propos des chômeurs : « les formations en situation de travail, c'est bien, mais il faut mettre l'accent sur l'accompagnement ».

Castex annonce des mesures pour lancer la construction

Capital.fr

Face à l’effondrement du rythme de la construction ces deux dernières années, en raison de la crise sanitaire et des élections municipales, le Premier ministre a annoncé une série de mesures pour relancer la construction de logements neufs. « Des contrats locaux dits “de relance du logement” seront mis en place entre l’État et les collectivités, pour favoriser la construction de logements collectifs dans les zones tendues », rapporte le mensuel Capital. L’État y affectera les 175 M€ restants de l’enveloppe initiale prévue dans le cadre du plan de relance. Autre mesure, la prise en charge du coût de l’exonération de la taxe foncière dont bénéficient les bailleurs sociaux. « Cette exonération fera l’objet d’une compensation de l’État pendant dix ans, pour les logements sociaux agréés à partir de 2021 et jusqu’à la fin 2026. » Le dispositif « louer abordable », sera révisé pour le cibler davantage dans les zones en tension. Enfin, le fonds friche, prévu lui aussi dans le plan de relance, sera désormais prioritairement affecté aux projets les plus ambitieux en matière de création de logements.

Occitanie

Espadrilles catalanes

Le Parisien

Le dernier fabricant traditionnel d’espadrilles des Pyrénées-Orientales a reçu du théâtre des Champs-Élysées à Paris une commande d’une quarantaine de paires d’espadrilles et de vigatanes, l’autre chaussure traditionnelle catalane (nouée à la cheville), rapporte Le Parisien. « Les souliers seront portés par les danseurs et danseuses de l’opéra « Eugène Onéguine » de Tchaïkovski prévu en novembre », apprend-t-on. Installé à Saint-Laurent-de-Cerdans, Création catalane, (Pyrénées-Orientales) a été certifié Maître Artisan d’Art. « La maison a ouvert cette année un magasin à Perpignan pour se rapprocher du grand public, indique le quotidien. Saint-Laurent-de-Cerdans a longtemps été la capitale de l’espadrille. Dans les années 1940, le village en produisait 10 000 paires par jour et comptait vingt fabricants. »

Revenu d’existence

BFM Business

Un « revenu d’existence » pouvant atteindre jusqu’à 500 € par mois pour les 18-24 ans. C’est le dispositif que le département de Haute-Garonne prévoit de déployer dès mars 2022. Selon BFM Business, qui relaie l’information, ce projet fera d’abord « l'objet d'une expérimentation sur 1 000 jeunes pendant 18 mois ». La cible, les personnes trop jeunes pour bénéficier du RSA. Leur sélection se fera par tirage au sort. « L’aide sera modulable en fonction des revenus des parents ou de la personne, si elle a une activité rémunérée », complète le média économique. Ce revenu pourra être cumulé à d’autres aides, telles que les bourses étudiantes ou l'aide personnalisée au logement. « Les coûts de la pauvreté sont largement supérieurs aux coûts des politiques publiques de lutte contre la pauvreté », explique Arnaud Simion, vice-président du CD 31, sur BFM Business.

La Bête du Gevaudan

France 3 occitanie

Le dernier numéro de l’émission « Secrets d’histoire », présentée par Stéphane Bern, est consacrée à la légende la Bête du Gevaudan qui aurait tué des dizaines de personnes en Lozère entre 1764 et 1767. Une aubaine pour les acteurs du tourisme locaux : « À court terme, Lozère Tourisme a constaté que la diffusion à la télévision de sujets, documentaires ou émissions de télévisions engendrait dans la foulée des conséquences positives. A moyen et long-terme, des personnes réservent des séjours ou gardent dans un coin de leur tête la destination pour des vacances futures », relève France 3.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie