Hebdo du mardi

Décideurs

Fabrice Attané-Ferrand, Fonds Tourisme Occitanie

11/02/2020

« À ce jour, nous avons reçu 90 dossiers de demande de financement par le Fonds Tourisme Occitanie (FTO, gestionnaire : MCapital Partners) dont 25 ont été écartés. Trois projets sont passés par les étapes d'accès au financement FTO qu’ils vont obtenir prochainement », indique Fabrice Attané-Ferrand, responsable financement pour le secteur Occitanie Est lors du lancement opérationnel à Montpellier du FTO, doté de 101 M€. Sont pour l'heure retenus : un projet de transformation d’un hôtel 2 en 3 étoiles dans le Lot, représentant un investissement de 2,5 M€, qui va obtenir 800 k€ (prêt et obligations convertibles) du FTO, auquel s’ajoute un prêt bancaire de 1,4 M€ ; un projet de piste de luge « 4 saisons » au Angles (2,5 M€), dans les Pyrénées-Orientales, qui obtient 625 k€ du FTO et boucle son financement avec un prêt bancaire de 625 k€ et un co-financement de la Région et du CD 66 de 1,2 M€ ; le futur parc animalier EcoZonia (20 ha) qui va s'implanter à Cases-de-Pènes (9,1 M€), dans les Pyrénées-Orientales également, qui obtient 1,4 M€ du FTO, 4,4 M€ de prêt bancaire et 750 k€ de la Banque des territoires.

Pierre Carli, Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées

07/02/2020

Après avoir obtenu le label Afnor “Engagé RSE“ en 2019, la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées a accordé 10,6 M€ de crédits aux acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) l'an dernier. Président du directoire de la banque coopérative, Pierre Carli « entend doubler cette enveloppe en 2020 ». La stratégie RSE (responsabilité sociétale et environnementale) de la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées est articulée autour de six axes : forte implication dans l’ESS, offre de produits et de services « adaptés aux enjeux de la société » (éco-prêts à taux zéro, fonds d’investissement dans les énergies renouvelables…), engagement en faveur des associations et des publics fragiles, conditions de travail favorisant le développement professionnel, réduction de l’empreinte environnementale, priorité aux entreprises locales (fournisseurs et sous-traitants).

Marie-Laure Bonnier, GigaMed

04/02/2020

Elle est la nouvelle directrice de GigaMed, pépinière d'entreprises de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée (président : Gilles d'Ettore) qui sera inaugurée le 28 février à Bessan. Cette pépinière dispose de 17 bureaux et sept ateliers. À ce jour, cinq start-up ont déjà été retenues pour intégrer les locaux. Numérique, tourisme, agriculture et agroalimentaire, BTP et construction, santé et bien-être, hôtellerie-restauration sont autant de secteurs dont la pépinière vise à favoriser le développement. En mars 2019, un premier site, GigaMed Explore, avait été inauguré à Saint-Thibéry.

Samuel Corgne, Ergosanté

03/02/2020

Ergosanté (CA : plus de 7 M€, 70 salariés, Anduze) prévoit d’internaliser jusqu’à 80 % de sa production d’ici à fin 2021. Le fabricant et distributeur de solutions ergonomiques (sièges, bureaux, exosquelette…) réalise actuellement 30 % de ses produits dans ses locaux gardois. 70 % sont fabriqués au Royaume-Uni. Si le vote en faveur du Brexit a joué le rôle d’accélérateur dans cette démarche d’internalisation, il n’en est pas la raison principale. « Internaliser permet de créer de l’emploi localement, souligne Samuel Corgne, dirigeant. Nous faisons beaucoup de sur-mesure, il est indispensable d’avoir la main sur la fabrication. »

Dans cette optique, Ergosanté inaugure le 3 février l’extension de ses locaux. Investissement : environ 500 k€. « Nous sommes passés de 800 m2, dont 200 m2 dédiés à la production, à 1 200 m2, dont 600 m2 pour la production. » L’agrandissement était l’un des pré-requis nécessaire à l’internalisation de la majeure partie du processus de fabrication, de même que l’obtention de l’agrément entreprise adaptée décrochée en septembre 2019. La capacité de production de l’entreprise en sièges ergonomiques devrait passer rapidement de 3 000 à 10 000 unités par an. Ergosanté prépare par ailleurs le lancement, courant mars, d’un nouvel exosquelette.

Gilles Dupont, Hérault Logement

04/02/2020

À 54 ans, Gilles Dupont est le nouveau directeur général de Hérault Logement (siège à Montpellier, 230 salariés), né de la fusion-absorption de Hérault Habitat et Hérault Aménagement. Il succède à Thierry Besançon. Hérault Logement (président : Vincent Gaudy), est le bailleur et aménageur social du département de l’Hérault qui gère un patrimoine de 14 000 logements. En 2020, Hérault Logement va investir 50 M€ . 236 logement seront livrés au 1er semestre et 650 logements sont en phase de montage. Gilles Dupont était précédemment directeur général de Tarn Habitat (siège à Albi, 9 231 logements gérés).

Sophie Béjean, rectorat de Montpellier

07/02/2020

Elle est la nouvelle rectrice de l’académie de Montpellier. Elle était auparavant rectrice de l’académie de Strasbourg depuis 2016. Sophie Béjean succède à Béatrice Gilles qui est nommée présidente du Conseil d’évaluation de l’école. Grenobloise de naissance, Sophie Béjean est professeur des universités en sciences économiques.

Nicolas Dubourg, Syndeac

03/02/2020

Nicolas Dubourg, directeur du théatre montpelliérain la Vignette depuis 2014, est élu président du syndicat des entreprises artistiques et culturelles (Syndeac). Il succède à Marie-josé Malis. Le Syndeac représente les institutions françaises du spectacle vivant subventionné, soit plus de 400 institutions.

Michaël Lalande, French Proptech

11/02/2020

L’association French Proptech, réunissant les start-up innovantes évoluant dans les secteurs de l’immobilier, va bâtir un bâtiment dédié à Montpellier. Elle vient d’obtenir auprès de la Serm (aménageur) le lot 11 dans la Zac Rive Gauche au sein du quartier Port-Marianne. « Ce futur bâtiment totem de plus de 10 000 m2 sera une vitrine de la French Proptech locale mais surtout un démonstrateur grandeur nature des technologies développées par nos start-up, indique à La Lettre M Michaël Lalande, co-dirigeant de la start-up Idealys et vice-président national de la French Proptech. Livré à horizon trois ans, ce projet nécessitera un investissement de 30 M€.

Antoine Roussel, Alsatis

11/02/2020

Le fonds d’investissement Ardian investit 5 M€ afin de financer le développement de l’opérateur toulousain Alsatis (CA 2018 : 10,5 M€), spécialisé dans les réseaux de télécommunications. Une levée qui doit lui permettre de renforcer ses positions sur le marché français et d’accompagner sa croissance aux États-Unis via sa filiale Bloosurf. Alsatis envisage par ailleurs de réaliser des opérations de croissance externe ciblées en France. Le groupe toulousain est positionné sur la conception, le déploiement et l’exploitation de réseaux IP, fibre optique, radio et services associés. Alsatis (DG : Antoine Roussel) emploie 50 salariés à Nantes, Paris, Lyon et Toulouse et vise un CA de 20 M€ d’ici à deux ans en portant son effectif à 80 personnes.

Laurent Granel, tribunal de commerce de Toulouse

07/02/2020

Plus de 16 500 décisions rendues dans l’année, des ouvertures de procédures collectives en baisse de 2,5 %, des liquidations judiciaires en recul de 6 % : le tribunal de commerce de Toulouse*, présidé depuis peu par Laurent Granel, dresse le bilan de son activité en 2019. Il fait aussi état d'une hausse de 4 % de l'activité du contentieux et de celle des référés. « Aujourd’hui, 20% des affaires enrôlées au contentieux, soit 230 dossiers, sont envoyés devant les juges de la conciliation avec un taux de réussite de près de 63 % des affaires traitées », souligne la juridiction, qui explique ces bons résultats par « une procédure allégée et plus rapide ». Autre indicateur : celui des créations d’entreprises commerciales, soit 4 860 sociétés immatriculées (contre 4 398 en 2018). « Les secteurs du service, du bâtiment et des travaux publics ont connu une forte activité, tandis que le petit commerce et certaines TPE ont des difficultés croissantes. »

* Le tribunal de commerce de Toulouse se compose de 58 juges bénévoles répartis entre la prévention, les procédures collectives, la conciliation et le contentieux.

Côté perspectives, Laurent Granel souhaite conforter le rapprochement entre le tribunal et les organismes régionaux avec lesquels une convention a été signée (barreau de Toulouse, association de l’hyper-centre, experts comptables, fédération du bâtiment, UIMM, chambre des métiers, commissaires-priseurs ..) par l’instauration de réunions régulières entre les différents acteurs. Autres objectifs : renforcer la communication auprès des entreprises de tous secteurs et élargir l’information sur les modalités de la prévention et de la conciliation ; développer la formation des juges et la digitalisation de la juridiction avec l’appui du greffe de Toulouse.

Arnaud Bekaert, Urbis Réalisations

04/02/2020

Il succède à Laurent Tirot à la présidence du promoteur immobilier Urbis Réalisations (siège à Toulouse, agence à Montpellier), filiale du groupe Bouygues Immobilier depuis 2008. Diplômé de l’École Polytechnique et de l’École nationale des ponts et chaussées, Arnaud Bekaert a intégré le groupe Bouygues en 1993. Il est aujourd’hui membre de son comité exécutif. Urbis Réalisations (directeur général : Jean-Philippe Jarno) a réalisé un chiffre d’affaires de 59,6 M€ en 2018.

Anouk Déqué, FCE 31

03/02/2020

Elle est élue présidente de la délégation FCE (Femmes chefs d’entreprises) Toulouse 31. Anouk Déqué, fondatrice et dirigeante de l’agence de communication toulousaine éponyme, succède à Delphine Deserier, directrice de la société Accueil Quatre Étoiles spécialisée dans la formation aux métiers de la relation client. Anouk Déqué est par ailleurs première vice-présidente de la CCI de Toulouse Haute-Garonne.

Thomas Binant, Geotrend

10/02/2020

La société toulousaine Geotrend, spécialisée dans la veille stratégique basée sur des outils d'intelligence artificielle, souhaite se développer à l’international dès 2021. Ses premières cibles ? « Des pays anglophones », glisse à La Lettre M Thomas Binant, président de l’entreprise de 18 salariés. D’ici-là, Geotrend aura acté son implantation en région parisienne, sous la forme d’un bureau de quelques personnes. « Nous souhaitons nous rapprocher de nos clients, indique le chef d’entreprise. Nous travaillons en effet déjà pour un quart des groupes du CAC 40, notamment pour Total, L'Oréal et Saint-Gobain. » Au cours de sa première année complète de commercialisation, entre septembre 2018 et septembre 2019, la start-up a enregistré 500 k€ de CA.

Christophe Ramond, Département du Tarn

05/02/2020

Le Département du Tarn cède son opérateur de services télécoms et numériques Ariane.Network au groupe Celeste, spécialisé dans le déploiement de réseaux de fibre optique et de services d’accès internet pour les entreprises. Basé à Albi, Ariane.Network (60 salariés, CA 2019 : 9 M€, président : Laurent Averseng) était une filiale de la Saem E-Tera dont la collectivité est l’actionnaire principal. « Cette cession démontre notre volonté de s’adapter et de répondre au mieux aux intérêts d’un territoire tout en se recentrant sur nos missions de services publics. Elle permettra par ailleurs à Ariane.Network de bénéficier de nouveaux investissements privés et ainsi de développer de nouveaux projets », commente Christophe Ramond, président du Département. Ariane.Network était en charge du déploiement du THD (très haut débit) dans le Tarn. Créé en 2001, Celeste (siège social : Champs-sur-Marne – 77) emploie 225 personnes pour un chiffre d’affaires de l'ordre de 50 M€ en 2019.

Sibylle Samoyault, préfecture des Hautes-Pyrénées

04/02/2020

Elle rejoint la préfecture des Hautes-Pyrénées en qualité de secrétaire générale. Elle y remplace Samuel Bouju, nommé directeur de l'administration, des finances et des systèmes d'information de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru). Architecte et urbaniste en chef de l'État détachée en qualité de sous-préfète hors classe, Sibylle Samoyault était jusqu'alors directrice de cabinet du préfet de la Vendée.

Christophe Ratz, brasserie Ratz

11/02/2020

Pionnière dans la fabrication de bière artisanale dans le Lot, la société Ratz (17 salariés) investit plus de 3 M€ dans son site de Fontanes (zone artisanale de Cahors sud), suite à des malfaçons survenues lors des précédents travaux d’agrandissement, en 2014 et 2019. Cette extension, finalisée au 1er trimestre 2021, va doubler les capacités de production et de stockage de la PME et aboutir à la création de deux CDI. « Nous avons déjà créé 5 CDI en 2019 pour accompagner le développement de notre activité, avec une croissance annuelle du CA de 10 %. Avec 12 000 hl et 15 références de bières artisanales commercialisées régionalement sur les différents segments (GMS, réseau traditionnel CHR), le marché est en pleine effervescence. Les consommateurs plébiscitent les circuits courts et le fabriqué local », assure Christophe Ratz, fondateur. Surfant sur cette tendance, la brasserie Ratz va agrandir, à l‘occasion de ces travaux, son espace de vente et construire une salle de séminaire pour les entreprises.

Laurent Maturana, FFB 66

31/01/2020

Désormais présidée par Laurent Maturana, la fédération du bâtiment des Pyrénées-Orientales (environ 400 adhérents) entend renforcer les liens entre adhérents et entreprises du secteur ainsi que le lobbying auprès des élus politiques, la formation et la communication avec la création d’un poste dédié notamment aux réseaux sociaux et l’organisation de soirées thématiques. La fédération ambitionne également de créer une salle immersive visant à proposer à ses adhérents un accès aux nouvelles technologies et favoriser le partage d’expériences sur le Bim (maquette numérique), le scanner, la réalité augmentée, etc. Le syndicat du bâtiment souhaite s’appuyer sur la formation pour assurer la montée en compétence des jeunes dirigeants d’entreprises avec l’IFRB (3e session organisée en janvier 2021) et s’appuyer sur le CFA pour alimenter les effectifs des entreprises.

Conjoncture
Revenant sur la situation du secteur, le président de la FFB 66, Laurent Maturana, considère que « si en 2018-2019, nous avons retrouvé de la commande, on ne peut pas dire que c’est la reprise. Certains comme le groupe Fondeville ont souffert d’autres s’en sont mieux sortis ». Il reste confiant car « il y a de gros chantiers à venir : centre pénitentiaire, extension du palais de justice,… On peut saluer les politiques et les décideurs qui portent ces projets d’investissements bénéfiques pour le territoire. À nous de faire entendre notre voix pour que ces projets se concrétisent en chantiers pour nos entreprises locales. »

Philippe Aspar, Tarn Habitat

07/02/2020

À 48 ans, il est le nouveau directeur général de l’office HLM Départemental Tarn Habitat (210 collaborateurs, 9231 logements gérés, CA : 40 M€). Il succède à Gilles Dupont qui a rejoint Hérault Logement à Montpellier. Philippe Aspar était jusqu’alors directeur général adjoint de Tarn Habitat.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie