Laurent Maturana, FFB 66

31/01/2020

Désormais présidée par Laurent Maturana, la fédération du bâtiment des Pyrénées-Orientales (environ 400 adhérents) entend renforcer les liens entre adhérents et entreprises du secteur ainsi que le lobbying auprès des élus politiques, la formation et la communication avec la création d’un poste dédié notamment aux réseaux sociaux et l’organisation de soirées thématiques. La fédération ambitionne également de créer une salle immersive visant à proposer à ses adhérents un accès aux nouvelles technologies et favoriser le partage d’expériences sur le Bim (maquette numérique), le scanner, la réalité augmentée, etc. Le syndicat du bâtiment souhaite s’appuyer sur la formation pour assurer la montée en compétence des jeunes dirigeants d’entreprises avec l’IFRB (3e session organisée en janvier 2021) et s’appuyer sur le CFA pour alimenter les effectifs des entreprises.

Conjoncture
Revenant sur la situation du secteur, le président de la FFB 66, Laurent Maturana, considère que « si en 2018-2019, nous avons retrouvé de la commande, on ne peut pas dire que c’est la reprise. Certains comme le groupe Fondeville ont souffert d’autres s’en sont mieux sortis ». Il reste confiant car « il y a de gros chantiers à venir : centre pénitentiaire, extension du palais de justice,… On peut saluer les politiques et les décideurs qui portent ces projets d’investissements bénéfiques pour le territoire. À nous de faire entendre notre voix pour que ces projets se concrétisent en chantiers pour nos entreprises locales. »

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie