Hebdo du mardi

Décideurs

Sylvain Vidal, EDF

20/10/2020

De la centrale nucléaire de Golfech (Tarn-et-Garonne) à son centre d'appels montpelliérain, EDF compte maintenir ses effectifs en Occitanie autour de 9 200 collaborateurs ces prochaines années. « Les plus impactés seront les commerciaux sur des activités en décroissance », confie à La Lettre M Sylvain Vidal, nouveau délégué régional, basé à Toulouse. Des postes ne seront pas remplacés en cas de départs à la retraite mais « nous allons aussi créer de la fluidité entre nos différents métiers », insiste l'ingénieur de formation, précisant que l'entreprise a maintenu, « en dépit de la crise », son objectif de 200 apprentis à la rentrée et que « les besoins seront forts sur les énergies renouvelables », en croissance de 8 % à 10 % par an.

Pascal Delubac, FHP Occitanie

20/10/2020

Sous pression depuis le mois de mars, le secteur de la santé doit évoluer et repenser la conception et l'organisation de ses bâtiments. « La conversion de lits de surveillance continue en lits de réanimation est un point à prendre en considération et à développer, estime Pascal Delubac, président de la fédération de l’hospitalisation privée Occitanie. Il faut aussi réfléchir en « mode épidémie » avec une prise en charge adaptée des maladies infectieuses. » Au niveau architectural, « il faut réfléchir à des chambres d’isolement et, plus globalement, dégager des lits de court-séjour pour les basculer vers le SSR (soins de suite et de réadaptation, NDLR) ». La FHP Occitanie rassemble 138 cliniques et hôpitaux privés.

Célia Belline, Cilcare

20/10/2020

La société de recherche sous contrat Cilcare (24 salariés, CA : 4 M€, une filiale aux États-Unis, Montpellier), spécialisée dans les troubles de l’audition, ouvre une filiale à Copenhague (Danemark). L’ambition de Cilcare est d’étendre ainsi son empreinte sur le territoire européen. « Nous comptons déjà un nombre significatif de clients en Europe du nord, explique Célia Belline, PDG de Cilcare, à La Lettre M. La santé est un pilier stratégique de développement du Danemark. 50 % des aides auditives y sont fabriquées. Ainsi, autour de cet écosystème, existent de nombreuses sociétés actives dans le domaine de l’audition et qui sont soit des partenaires, soit des prospects ». Grâce à cette filiale, Cilcare table sur une croissance de son CA global d’au moins 20 % d’ici fin 2021 et sur un doublement de son CA d’ici quatre ans. Des prévisions qui devraient entraîner plusieurs recrutements, à Copenhague mais aussi en France. Cilcare prévoit déjà trois embauches courant 2021, pour des postes de chercheurs-ingénieurs non corrélées à l’ouverture de sa filiale danoise.

Anna Rosique, Total Quadran

14/10/2020

Elle est nommée directrice régionale développement Sud chez Total Quadran (Béziers). Elle était précédemment responsable projet solaire au sein du groupe RES et a occupé la fonction de chef de projets chez Legendre Energies Armorgreen (Groupe Legendre, BTP) et VSB Energies Nouvelles.

Denis Allegrini, Umih 30

09/10/2020

Denis Allegrini est élu, le 8 octobre, en assemblée générale, président de l'Union des métiers et des industries de l’hôtellerie du Gard (UMIH 30, 600 adhérents). Il succède officiellement à Gérard Hampartzoumian après avoir été vice-président durant trois ans, puis président par intérim durant quelques mois. Denis Allegrini est à la tête de cinq restaurants répartis entre le Gard et Paris. S'il ne discute pas, sur le fond, les annonces du gouvernement (couvre-feu, consignes sanitaires...), Denis Allegrini regrette une stigmatisation du secteur de l'hôtellerie-restauration : « 80 % des entreprises ouvertes à 21h sont dans le CHR (cafés, hôtels, restauration, NDLR). En revanche, il n’y a pas de mesures visant les transports... »

Nicolas Bedel de Buzareingues, barreau de Montpellier

09/10/2020

À compter du 1er janvier, Nicolas Bedel de Buzareingues sera le nouveau bâtonnier au barreau de Montpellier. L'ordre des avocats de Montpellier compte 1 100 professionnels. Il succèdera à Me Rémy Levy qui occupe cette fonction depuis le 1er janvier 2019. Me de Buzareingues est un avocat spécialisé en droit pénal et en droit commercial au sein du cabinet montpelliérain B&B avocats associés.

Me Christine Dechaumont, Chambre des notaires de la cour d’appel de Toulouse

15/10/2020

Elle est nommée présidente de la Chambre des notaires de la cour d’appel de Toulouse, qui couvre les départements de la Haute-Garonne, l’Ariège, le Tarn et le Tarn-et-Garonne. Me Christine Dechaumont succède, pour un mandat de deux ans non renouvelable, à Me Philippe Pailhes.
Âgée de 52 ans, elle est originaire de Toulouse où elle a effectué ses études de droit. Notaire associée à Albi depuis 2002, elle est la première femme à être élue à la présidence de la Chambre des notaires de la cour d’appel de Toulouse. Celle qui considère qu’« être notaire en 2020, c’est être un juriste aguerri, à l’écoute, capable d’empathie et d’adaptation » veut dépoussiérer l’image de la profession. « Je souhaite promouvoir les atouts de l’authenticité de nos métiers, développer la visibilité de la cour d’appel, et concentrer l’action de la chambre sur la communication auprès des jeunes installés et des plus jeunes encore (collèges, lycées) pour leur faire connaître les opportunités des métiers du notariat », déclare-t-elle. La Chambre des notaires de la cour d’appel de Toulouse compte 570 notaires répartis en 238 études qui emploient environ 2 000 personnes.

Alain Condaminas, Banque Populaire Occitane

20/10/2020

« Contribuer à relancer la machine économique est notre priorité. Les banques font partie de la solution », explique Alain Condaminas, directeur général de la Banque Populaire Occitane (BPO), en évoquant le bilan des actions engagées par son établissement depuis le début de la crise sanitaire. « Avec 8 000 prêts garantis par l’État (PGE) distribués en six mois et une production de crédits en progression de 11,6 % fin septembre, nous avons injecté – tous crédits confondus - plus de 3,3 Md€ dans l’économie régionale. » Côté entreprises, la BPO a notamment procédé au report de 28 800 échéances de crédit pour un montant de 243 M€ et distribué 1 Md€ dans le cadre des PGE, dont 493 M€ en Haute-Garonne. Présidée par Catherine Mallet, la BPO revendique 576 000 clients et emploie 2 064 salariés répartis dans 206 agences et trois sites centraux : Balma, son siège (31), Albi (81), et Cahors (46).

Jérémy Dols, Station Web

20/10/2020

Le fondateur de start-up, spécialiste du e-commerce, ouvre la Station Web à Toulouse. Ce nouvel espace, qui a mobilisé un budget de 1,3 M€, a été conçu par le cabinet d’architectes toulousain Ema pour héberger plusieurs sociétés : trois qui appartiennent à Jérémy Dols (BonjourSenior.fr, France Tombale et Urbatek 31), une qu’il a cofondée et revendue (Hypnia, spécialiste du matelas sur mesure, désormais propriété de Willefert) et Concept Usine, fondée par Thibault Bellocq. Ces cinq entreprises emploient une cinquantaine de salariés pour un CA annuel supérieur à 40 M€. L’entrepreneur s'apprête en outre à créer une nouvelle entreprise. « Il s’agira d’une société de e-commerce de petits produits de matériel médical. Elle s’adressera aux seniors et viendra compléter l’activité de BonjourSenior.fr », annonce-t-il à La Lettre M.

Frank Schaedlich, StellaGroup

20/10/2020

Il intègre StellaGroup (siège à Labège) en tant que directeur du développement international et membre du directoire. Composé de 14 filiales françaises (La Toulousaine, Profalux, Eveno, Sofermi…) et internationales (implantations au Royaume-Uni, Pays-Bas et Allemagne), StellaGroup est spécialisé dans la conception, la fabrication et la commercialisation de systèmes de fermetures et de protections solaires pour le bâtiment : volets roulants, portes de garage, portails, clôtures. En 2019, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 460 M€ pour un effectif de 2 000 salariés. Ses unités de production sont basées à Escalquens (31).

Diplômé de l’Edhec, Franck Schaedlich (52 ans) a réalisé une grande partie de sa carrière professionnelle au sein du groupe Somfy dans plusieurs fonctions de direction. 

Nicolas Escamez, Vivadour

12/10/2020

Il rejoint de comité de direction de la coopérative gersoise Vivadour en tant que directeur de la stratégie et du développement coopératif. Le conseil d’administration lui confie, entre autres, les missions de « renforcer et d'impulser le développement de tous les métiers du groupe, de créer de nouvelles agro-chaînes contributrices pour les adhérents et la coopérative ». Âgé de 38 ans, Nicolas Escamez occupait précédemment le poste de directeur du développement international chez Terrena (Loire-Atlantique). Il est diplômé de l’ESA (école supérieure d’agriculture) d’Angers.
La coopérative Vivadour compte 1 020 salariés, 4 800 agriculteurs répartis dans l’ouest de l’Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine, et a enregistré un CA de 452 M€ en 2019.

Son siège social est implanté à Riscle, dans le Gers.

Christophe Proença, Lot Tourisme

15/10/2020

Christophe Proença, maire de Gintrac, premier vice-président de la communauté de communes de Cauvaldor, conseiller départemental du canton de Cère et Ségala et vice-président du CD 46 en charge du tourisme et de l’attractivité, est le nouveau président de Lot Tourisme. Il remplace ainsi Gilles Liébus. « Ma démarche consiste d’abord à être à l’écoute de l’ensemble des acteurs, indique-t-il. Cette approche collective, entre acteurs institutionnels et privés mais également entre acteurs des différents territoires du Lot, est la condition qui nous permettra de faire face à une crise sans précédent. » Christophe Proença souhaite déployer un plan de relance du secteur touristique lotois.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie