Hebdo du mardi

Décideurs

Jalil Benabdillah, LeadeR Occitanie

26/11/2019

Dix ans après son lancement – un anniversaire fêté lors d’une soirée de gala le 27 novembre à l’Hôtel de Région à Montpellier -, le réseau d’entreprises régionales LeadeR Occitanie (230 adhérents, 4 salariés, budget annuel : 600 k€) prévoit de poursuivre son déploiement à l’international. Amorcé courant 2018 avec l’implantation de LeadeR Maroc à Casablanca, il devrait s’intensifier dans les années à venir. « Nous envisageons tous les sites où se trouve une Maison de Région (Occitanie, NDLR) à l’exception de Bruxelles qui revêt une dimension plus spécifique », indique Jalil Benabdillah, président de LeadeR Occitanie. Ainsi, le réseau prévoit de lancer de nouvelles grappes à New York, Shanghai et Londres. « Nous avons aussi un intérêt pour le Japon. » Parallèlement, l'entité vient d’officialiser la création de sa 9e grappe territoriale, LeadeR Pyrénées-Orientales. Des discussions sont en cours avec Mende (Lozère) et dans le Biterrois (34). « Nous voulons aussi renforcer LeadeR Toulouse. »​

Christophe Delqué, Space Aero

21/11/2019

Amené à prendre la succession de Christophe Cabaret en juillet 2020 comme directeur général de Space Aero - lorsque ce dernier prendra sa retraite -, Christophe Delqué, 38 ans, vient d’intégrer les équipes de cette association qui rassemble les grands donneurs d’ordres de l’industrie aéronautique de l’Hexagone, en qualité de directeur de projets. Ce diplômé de l’Insa (spécialité génie mécanique et énergétique) a longtemps travaillé au sein de la société lotoise Ratier-Figeac, dont il a piloté le site marocain pendant plusieurs années. Il est également vice-président du Groupement des industries marocaines de l’aéronautique et du spatial. Space Aero (150 membres, siège à Blagnac - 31) est présidée par François Bertrand.

Magali Boisseau, Wonderbox

21/11/2019

Alors que la start-up montpelliéraine qu'elle avait fondée en 2007, Bedycasa (désormais Bed & Learn), est placée en liquidation judiciaire, Magali Boisseau prépare sa nouvelle aventure entrepreneuriale. Actuellement directrice Projets et Innovation chez Wonderbox, elle développe en effet un projet intrapreneurial. « Je recrute un/une coordinateur/rice clients B2B et B2C dans le cadre de ma nouvelle start-up - une marketplace de tourisme local à vision internationale - soutenue par l’entreprise Wonderbox », peut-on lire sur sa page LinkedIn. Le poste, à pourvoir pour début janvier, est situé à Paris. « J'en dirai davantage le 10 décembre », précise-t-elle à La Lettre M. Magali Boisseau avait quitté Bedycasa peu de temps après la reprise de la société par l’école de FLE (français langue étrangère) LSF France, basée à Montpellier, en décembre 2017.

Philippe Saurel, Ville et Métropole de Montpellier

19/11/2019

Lors d’une conférence de presse d’avant conseil métropolitain, le 18 novembre, l’édile confie que des études quant à la future implantation du stade de football à Montpellier sont lancées et qu’une réponse est attendue « avant Noël ». Deux sites sont envisagés : face au lycée Mendès-France sur la zac de Cambacérès, à proximité du château de la Mogère, ou « sur la pointe d’Odysseum ».

Samir Seddouki, université de Nîmes

13/11/2019

Depuis octobre, Samir Seddouki est le nouveau directeur général des services de l’université de Nîmes. Il succède à Agnès Bégué qui a été nommée directrice générale du Crous de Lorraine. Jusqu’à présent, Samir Seddouki était directeur général des services de la Ville d’Aimargues. L’université de Nîmes compte quatre sites (Vauban, Hoche, les Carmes et Gis), emploie 242 agents et accueille 4600 étudiants inscrits en 2019-2020.

Formé à l’université de Nîmes, il est titulaire d’un master II en droit public spécialisé dans les collectivités territoriales. Il y donne également des cours depuis 2011 en économie, finances, culture juridique et politiques publiques.

Olivier Chalon, Crédit Agricole du Languedoc

19/11/2019

À Montpellier, l’ancien maire du Village by CA du Languedoc (à qui Patrick Brusley a succédé, cf La Lettre M du 21 octobre) est désormais Ambassadeur Inovexus, du nom de l’accélérateur franco-américain avec lequel le groupe Crédit agricole – au niveau national - est en train de signer une prise de participation. Une fois ce rapprochement finalisé, l’objectif sera de créer un accélérateur Inovexus en France, riche de connexions entre Montpellier, Los Angeles, San Francisco et Paris. Une délégation d’Inovexus avait fait le déplacement en juillet dernier au Crédit Agricole du Languedoc à Montpellier. Dans une communication, Inovexus affiche son ambition de « de devenir le plus grand accélérateur transfrontalier en France » et s’estime « idéalement placé pour établir un lien entre le dynamique écosystème FrenchTech et le secteur américain du capital-risque. »

Pierre Cabrol, Pitch Promotion

19/11/2019

À 36 ans, il est le nouveau directeur de l’agence Pitch Promotion à Montpellier. Ingénieur Arts & Métiers, il occupait précédemment la fonction de directeur de programmes et évolue au sein du groupe de promotion depuis près de 4 ans. Pierre Cabrol succède à Jean-François Gapillout qui a été nommé directeur de la région Sud Est dont les sièges sont à Montpellier et Aix-en-Provence. À leurs côtés, Oudara Outhabong reste responsable du développement sur une zone allant de Perpignan à Avignon. Pitch promotion prévoit pour 2019 une production de 900 logements sur la région Sud Est.

Jean-Luc Lagleize, député de la Haute-Garonne

21/11/2019

Député Modem de la 2e circonscription de la Haute-Garonne, sa proposition de loi visant « à réduire le coût du foncier et à augmenter l’offre de logements accessibles » sera examinée en séance publique par les députés le 28 novembre. Dans un rapport intitulé « La maîtrise des coûts du foncier dans les opérations de construction » comportant 50 propositions et remis début novembre au Premier ministre Édouard Philippe, Jean-Luc Lagleize préconise notamment de créer un fonds dédié à la dépollution des friches, de généraliser les observatoires fonciers locaux et les offices fonciers libres, de refondre la fiscalité (plus-values immobilières, dispositif Pinel) ou d’améliorer le suivi des objectifs de construction fixés par les PLH (programme local de l’habitat). En dix ans, le prix du foncier a augmenté de 71 % au niveau national.

Sophie Poilleux, Nexity Immobilier Résidentiel

20/11/2019

Elle est nommée directrice générale adjointe de Nexity Immobilier Résidentiel. Sophie Poilleux sera notamment chargée de superviser les activités du promoteur en ex-Midi-Pyrénées (siège de la direction régionale à Toulouse). Directrice générale adjointe de Marignan de 2008 à 2018, elle succède à Antoine Mosnier. Nexity Immobilier Résidentiel Midi-Pyrénées vient notamment de lancer la commercialisation de son premier programme de résidence seniors, situé dans le quartier Borderouge à Toulouse. Baptisée Villa Serena, cette opération de 89 logements sera livrée au 2etrimestre 2022. Architecte : Goubert et Landes Architectes (Toulouse). Au-delà d'un habitat adapté, la résidence proposera animations et services à la carte, confiés à l'ADMR.

Philippe Spanghero, Team One

26/11/2019

L’agence toulousaine de communication sportive Team One (CA 2019 : 4,2 M€, 22 salariés) renforce sa collaboration avec l’équipe sud-africaine des Sharks (Durban). L’entreprise s'occupait déjà, depuis quatre ans, de l'organisation d'événements sportifs pour le compte des Sharks et prend désormais en charge le marketing, les relations publiques - avec la création d’un club d’entreprises partenaires à l’international - et l'organisation de tournées événementielles de l'équipe sud-africaine. « Aujourd’hui, l'activité de régie commerciale et de conseil pour le compte de clubs de rugby représente 50 % de notre CA, explique Philippe Spanghero, cofondateur. Nous travaillons entre autres pour le Castres Olympique, les clubs de Perpignan et de Montauban. » En parallèle, le groupe développe une activité d’agence événementielle pour les entreprises, qui représente la moitié de son CA, avec pour clients Pierre Fabre, Fiducial, ou encore Vivendi. « Pour 2020, nous misons sur une marge brute de 1,3 M€ (contre 1,2 M€ cette année, NDLR) et un CA stable, autour de 4 M€ », conclut Philippe Spanghero.

Stéphane Murcia, Fromagerie Betty

26/11/2019

La Fromagerie Betty, installée place Victor Hugo à Toulouse depuis 1973, annonce l’ouverture d’une nouvelle boutique et le rachat d’une unité de production à Montespan (31). « Nous avions envie de produire notre propre fromage pour être plus investis dans la filière, ce qui nous permet aussi de sécuriser notre approvisionnement en produits de qualité », explique Stéphane Murcia, directeur de l'entreprise de 25 salariés (CA 2018 : 3,5 M€, siège à L’Union) . Pour cela, la Fromagerie Betty a racheté pour 200 k€ une unité de production de tome des Pyrénées appartenant à l'un de ses clients. En parallèle, l’entreprise ouvre mi-décembre une boutique de 90 m2 dans le centre commercial Verte Campagne à Lacroix-Falgarde (31). « Cet investissement de 200 k€ s’accompagne de deux recrutements. Outre la vente des fromages, nous proposerons aussi un service de restauration », ajoute Stéphane Murcia, qui envisage de développer la marque sous forme de franchise.

Jean-Mathieu Kolb, EFGL

26/11/2019

Le consortium Eoliennes flottantes du golfe du Lion (EFGL, Engie Green, EDP Renewables Europe S.L. et Eolien en Mer Participations), qui porte le projet de ferme pilote d’éoliennes flottantes au large de Leucate (11)-Barcarès (66), annonce le 18 novembre avoir choisi les éoliennes dernière génération produites par le turbinier MHI Vestas Offshore Wind. Ce choix permet à EFGL d’augmenter la production d’électricité de 25 à 30 MW avec trois éoliennes au lieu de quatre. « Nous faisons plus avec moins grâce à ces éoliennes nouvelle génération. Nous restons dans le cadre du projet même si cela nécessite quelques reprises d’études et des ajustements de nos permis, indique à La Lettre M Jean-Mathieu Kolb, directeur de projet chez EFGL. Le projet va donc prendre quelques mois de retard pour une livraison prévue en 2022 au lieu de 2021. »

Alain Naudy, communauté de communes de la Haute-Ariège

18/11/2019

Président de la communauté de communes de la Haute-Ariège (CCHA - siège : Luzenac), Alain Naudy annonce – le 14 novembre – le lancement d’un plan pluriannuel d’investissements de 19,5 M€ dans les cinq stations de ski de son territoire. D’ici 2024, ces fonds seront injectés à Ascou-Pailheres (3,8 M€), Goulier-Neige (1 M€), Mijanès-Donezan (3,3 M€), Beille (10,5 M€) et Chioula (720 k€). Les retombées économiques (directes et indirectes) des stations de Haute-Ariège (100 salariés) s’élèvent au total à près de 8 M€.

Au-delà de ce programme d’aménagements, la CCHA programme la mise en œuvre d’un schéma directeur visant à améliorer « les conditions d’exploitation et la diversification des activités » de ses stations. Ce dernier prévoit notamment la « maîtrise foncière des domaines skiables, la montée en gamme des hébergements touristiques adossés aux stations et une réflexion sur un mode d’exploitation mutualisé » dans un contexte « d’érosion continue de la fréquentation, d’avenir climatique incertain, de contraintes budgétaires fortes pesant sur les collectivités et de modèles économiques des stations faisant apparaître des déficits structurels. » 

Alban Tristan, Sud Projet

26/11/2019

La société Sud Projet, spécialisée dans l’ingénierie et la production industrielle (aéronautique, agroalimentaire, automobile, électronique, ferroviaire, recherche, textile…), se prépare à investir « entre 80 k€ et 150 k€ » dans son parc machines, annonce à La Lettre M Alban Tristan, gérant. L’entreprise planifie par ailleurs trois recrutements. Elle est à la recherche d’un responsable de production, d’un technicien en automatismes et d’un mécanicien monteur-ajusteur. Basée à Labastide-Saint-Pierre (82), Sud Projet, membre du groupement Nodea Industries, compte 18 salariés et enregistre 2,1 M€ de CA.

Christophe Kleck, MMC

26/11/2019

Les constructeurs de maisons individuelles tarnais Maisons Siba (Société interprofessionnelle du bâtiment de l'albigeois, CA 2018 : 4 M€, 9 salariés) et Olmière Construction (CA 2018 : 5 M€, 27 salariés) fusionnent pour donner naissance à Maisons Olmière. « Cette opération nous permet de mutualiser les bureaux d’études et les conducteurs de travaux des deux entreprises pour renforcer notre offre »​, explique Christophe Kleck, directeur marketing et développement du groupe de constructeurs de maisons individuelles MMC (130 salariés), qui regroupe Ami Bois, Maisons Olmière, Rénov Évolution, Maisons Bois & Béton, Ima Bois et Goacolou.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie