Hebdo du mardi

Décideurs

Anne-Laure Charbonnier, Nubbo

06/07/2021

Anne-Laure Charbonnier, directrice de l'incubateur régional Nubbo, implanté au sein de la Cité, à Toulouse, indique que, malgré le contexte, son équipe a « tenu, et même légèrement dépassé » son objectif, avec vingt projets en incubation et six en accélération. « Les start-up qui étaient encore en phase d'exploration de leur modèle économique ont bénéficié d'une disponibilité accrue des grands groupes, ce qui leur a été naturellement bénéfique, explique-t-elle à La Lettre M. En revanche, pour celles qui étaient déjà en phase de lancement commercial, ça a été plus difficile. Mais tous les dispositifs publics mis en place ont permis aux start-up de passer le cap. Nous n'avons ainsi enregistré aucune défection liée directement à la crise. Le taux de projets qui ne débouchent pas sur un modèle économique stable est resté identique, à environ 15 %. »

Pascal Delubac, FHP Occitanie

29/06/2021

Directeur de territoire Catalogne/Aude du groupe Elsan depuis 2019, Pascal Delubac retrouve son fauteuil de président de la fédération de l’hospitalisation privée, réélu pour un mandat de trois ans. La FHP Occitanie représente 138 établissements de santé (22 700 salariés, 4 000 médecins) et près d’1,4 M de patients pris en charge chaque année. Parmi ses dossiers prioritaires : la réforme des autorisations d’activité de soins et du financement, la mise en place du Ségur… Delphine Balerdi, présidente du conseil d’administration de la clinique de Verdaich (31), est réélue en tant que vice-présidente (soins de suite et de réadaptation), Cyril Bazin, directeur de la clinique les Sophoras (30), en tant que vice-président (psychiatrie) et Yildiray Kucukoglu, directeur général de la clinique Les Cèdres (31), en tant que vice-président (médecine chirurgie obstétrique).

Jean-Paul Alic, Melies business angels

01/07/2021

Jean-Paul Alic est le nouveau président du réseau d’investisseurs Melies Business angels. Il succède à Gilles Roche. Àgé de 64 ans, cet ingénieur civil des Mines est membre de Melies depuis une quinzaine d’années et a déjà investi dans une vingtaine d’entreprises. Si le projet en lui-même, ainsi que son innovation, sont bien sûr importants, c’est encore plus la personnalité du porteur de projet qui fait la différence, confie-t-il à La Lettre M. Installé historiquement à Montpellier, le réseau vient d’ouvrir une antenne à Nîmes pilotée par Patrice Vignon. « Une antenne devrait ouvrir à la rentrée à Perpignan et nous avons également des contacts à Béziers, indique le nouveau président. Le plus difficile à trouver est la personne qui va piloter l’antenne car l’objectif est que chacune soit autonome. »
En 2020, malgré le contexte, l’activité des business angels du réseau Melies ne s’est pas ralentie. Au total, 525 k€ ont été investis - « une bonne année », estime Jean-Paul Alic – et sur les six premiers mois de 2021, trois investissements ont d’ores et déjà aboutis, au profit de Deepbloo (plateforme pour les professionnels de l’énergie), Gear Prod (escape games) et FairFair (plateforme de mise en relation entre assurés et dépanneurs). Depuis sa création à Montpellier en 2006, le réseau d’investisseurs Melies Business angels a rassemblé plus de 290 investisseurs individuels et investit 5,9 M€.

Hugues Moutouh, préfecture de l'Hérault

01/07/2021

Hugues Moutouh, 54 ans, sera le nouveau préfet de l'Hérault à compter du 19 juillet. Il était auparavant préfet de la Drôme. Il succède à Jacques Witkowski qui est nommé préfet de la Seine-Saint-Denis. Jacques Witkowski était préfet de l'Hérault depuis juillet 2019. Hugues Moutouh est docteur en droit. En 2010, il était le plus jeune préfet de France en poste dans la Creuse. En janvier 2011, il est devenu conseiller pour les affaires juridiques et institutionnelle auprès du cabinet du président de la République Nicolas Sarkozy, puis conseiller auprès du Ministre de l'Intérieur.

Jean-Dominique Mouchard, Elsan

18/06/2021

Jean-Dominique Mouchard (60 ans) est le nouveau directeur territorial du Gard pour le groupe de cliniques privées Elsan. Il succède à Xavier Vaillant, directeur Sud-Paca pour le groupe qui assurait l'intérim depuis le rachat, au groupe Hexagone, des cliniques nîmoises Polyclinique Grands Sud (PGS), Kenval, Franciscaines et Bonnefon à Alès. La division gardoise d'Elsan emploie quelques 1 200 personnes et réalise environ 90 M€ d'activité. Jean-Dominique Mouchard est une figure bien connue de l'hospitalisation privée dans notre région. Il a occupé pendant 28 ans différents postes de directeur au sein du groupe Oc'Santé (DG : Guillaume Ponseillé) aux cliniques Fontfroide, du Millénaire et Clémentville à Montpellier.

Laurent Villaret, FPI Occitanie Méditerranée

06/07/2021

Laurent Villaret (38 ans), directeur associé chez GGL Groupe, était candidat à sa propre réélection en tant que président de la Fédération des promoteurs immobiliers Occitanie Méditerranée (FPI OM, siège à Montpellier, 50 adhérents). Seul en lice, il a dû naturellement retrouver son fauteuil ce 6 juillet à l'issue de l'AG. Lors de son 1er mandat, la FPI OM a publié un livre blanc à destination des élus présentant « 100 préconisations pour construire une ville durable en soutenant l’immobilier neuf ». « La vitrine du neuf » a également été lancée. Il s'agit d'une plateforme numérique collaborative qui met en relation acquéreurs de logement et promoteurs.

Magali Vaissière, IRT Saint-Exupéry

06/07/2021

Quelques semaines après avoir succédé - pour un mandat de trois ans – à Geneviève Fioraso à la présidence de l'IRT Saint-Exupéry, institut de recherche technologique dédié au secteur aéronautique et spatial à Toulouse, Magali Vaissière fait le point pour La Lettre M sur sa feuille de route. « Mon premier constat est très positif : à l'IRT, j'ai trouvé une équipe opérationnelle à la fois passionnée, motivée et professionnelle, confie-t-elle. En revanche, l'IRT, qui est une structure encore récente – huit ans d'existence – ayant connu une très forte croissance (aujourd'hui, 350 personnes y travaillent, dans cinq centres, à Toulouse, Montpellier, Bordeaux, Sophia-Antipolis et Montréal, NDRL), a devant lui des voies d'amélioration afin de “coller” au mieux aux besoins liés à la transformation des filières. Ainsi, dans le spatial, il me semble nécessaire de rédiger un premier plan stratégique. » La nouvelle présidente, qui entend consolider le rôle de l'IRT, « pont entre la recherche et l'industrie », souhaite par ailleurs élargir le spectre des projets développés, en se tournant davantage vers l'Europe. « Assez naturellement, ils font intervenir des acteurs français, et même très souvent régionaux, constate-t-elle. Je pense qu'il faut y introduire une dimension internationale, et en premier lieu européenne. Cela nous permettrait d'être plus ambitieux. »

Patrick Lafforgue, Urban Corail

06/07/2021

Le projet, qui s’est accéléré ces dernières semaines, a germé dans l’esprit de ses fondateurs avant le début de la crise sanitaire. « Au vu des défis urbains, environnementaux et énergétiques qui se présentent à nous, professionnels du bâtiment, nous devons absolument accélérer la réhabilitation dans l’ancien », estime Patrick Lafforgue, président d’Urban Corail. Cette nouvelle SAS fédère quatre entreprises locales : Pacfa SI (promoteur immobilier, dirigé par Patrick Lafforgue), Socotrap (entreprise générale, dirigée par Emile Noyer, par ailleurs président de la FBTP 31 et directeur général d’Urban Corail), OTCE Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon (bureau d’études et d’ingénierie, dirigeant : Alphonse Bernard) et Climater (spécialiste du génie climatique et des fluides, dirigeant : Stéphane Gilet). « Nous nous connaissons bien, nous avons déjà l’habitude de travailler ensemble et nous sommes tous des indépendants, ce qui nous démarque des majors du secteur », souligne Patrick Lafforgue. Forte des compétences complémentaires présentes dans les quatre structures associées, Urban Corail va proposer une solution clé en main, allant des diagnostics aux travaux et à la maintenance-exploitation, en passant par la recherche d’aides et de financements ou l’obtention d’une labellisation. « Actifs dans toute la zone Grand Sud, nous ciblons les décideurs propriétaires de foncier bâti souhaitant s’engager dans la rénovation énergétique de leur immeuble, qu’il s’agisse d’un bâtiment public, industriel ou tertiaire, d’un établissement de santé, de logements sociaux, de copropriétés, etc. », détaille le président d’Urban Corail.

Stéphane Waller, Bleexo

06/07/2021

Développant une plateforme dédiée aux services RH des entreprises, la start-up toulousaine Bleexo (20 salariés) lève 1,5 M€. L’opération est bouclée auprès de M Capital (Toulouse), Techmind, Paris Business Angels et des investisseurs privés. « Ce nouvel investissement nous permet d’affirmer notre position de leader sur le marché français, de poursuivre notre développement technologique ainsi que notre présence à l’international », résume Stéphane Waller, cofondateur de l’entreprise avec Sylvain Lapendry. Disponible dans plus de quinze langues, la plateforme Bleexo est déployée en Europe, aux États-Unis, en Chine, en Inde et au Brésil. Elle comprend cinq modules : un baromètre du climat social de l’entreprise, un outil mesurant l’efficacité des actions RH mises en place, un outil d’évaluation pour mieux se connaître, un outil pour développer la confiance en soi et un module de sondage. Bleexo revendique une croissance annuelle à trois chiffres et près de 150 clients, dont la Maif, Celio, Vinci, le Crédit Agricole...

Photo © Bleexo

Éric Nottez, Snam

06/07/2021

L’entreprise aveyronnaise Snam (Société nouvelle d’affinage des métaux, 155 salariés, CA 2020 : 20 M€, siège à Viviez), spécialisée dans le recyclage de batteries, décroche le premier prix du tout nouveau concours européen EnterPRIZE, lancé par le Groupe Generali, pour son projet Phénix Batteries. Celui-ci vise à fabriquer des batteries lithium-ion neuves intégrant 80 % de composants recyclés. Objectif du concours EnterPRIZE : promouvoir cinq PME dans leur transformation et leur adaptation vers une économie plus inclusive et plus durable en intégrant, dans leur modèle d’affaires, des critères environnementaux, sociaux et sociétaux. « C’est une belle récompense, se réjouit auprès de La Lettre M Éric Nottez, président de la Snam. Cela signifie que les gens de l’entreprise qui travaillent dans le cadre de nos projets Phénix et Snam sont jugés remarquables. »

Nicolas Marchais, E(ye) Motion

06/07/2021

E(ye) Motion décroche le Grand prix de l'économie numérique lors de la 20e cérémonie des Trophées de l'économie numérique, organisée par l'association La Mêlée (600 adhérents) le 30 juin à Albi. Fondée en 2016 par Nicolas Marchais, la start-up castraise (81) a développé un programme d'entraînement de la perception visuelle, permettant d'améliorer la vision périphérique, destiné aux sportifs de haut niveau, aux seniors, aux professionnels de santé... Neuf autres entreprises ont été récompensées lors de ce concours : CitéConnect (11), Numix (81), dataSmine (31), Predimya (34), Bocal en Boucle (31), CertiPair (31), Uvoji (34), Wemet (31) et Opisto (31). « En vingt ans de concours, nous avons examiné près de 2 000 candidatures », souligne Edouard Forzy, président de La Mêlée.

Photo © E(ye) Motion

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Les Leaders, ceux qui font l’Occitanie », la référence des décideurs d'Occitanie