la lettre M

Hérault / Région Occitanie
|
Finances
| 11/02/2021

1,43 Md€ versé au titre du fonds de solidarité, une aide parmi d'autres

Activé depuis le début de la crise sanitaire en mars dernier, le fonds de solidarité représente à ce jour 1,43 Md€ versés en Occitanie au profit de 205 462 entreprises. Le département de l’Hérault arrive en tête avec 340 M€ versés, suivi de la Haute-Garonne avec 300 M€. Parmi les entreprises les plus demandeuses : celles de l’hôtellerie-restauration, du commerce, de la construction, de l’événementiel… « Le fonds de solidarité est un dispositif parmi d’autres, rappelle Samuel Barreault, directeur départemental des finances publiques de l'Hérault. Il est important que le chef d’entreprise ait une approche globale s’il est en difficulté ». Et de citer le chômage partiel, le report de cotisations ou d’impôt, les remboursement de crédit accéléré, l’obtention d’un prêt participatif… comme autant d’aides cumulables. « Trop souvent, le chef d’entreprise se dit qu’il va s’en sortir tout seul, regrette le directeur départemental des finances publiques de l'Hérault. Plus tôt il viendra nous voir, plus il sera facile de trouver une solution. » Et qu’il ne craigne pas de déclencher un contrôle fiscal en se manifestant à l’administration, assure Samuel Barreault : « Nous ne mélangeons pas les deux exercices, aides et contrôle. »

Le critère de la fermeture administrative
Si l’entreprise qui sollicite le fonds de solidarité est fermée administrativement, l’aide peut aller jusqu’à 10 000€ en fonction de la perte de chiffre d’affaires ou représenter 20 % du CA de 2019. « Nous prenons la solution la plus favorable », précise le directeur départemental. Si l’entreprise n’est pas fermée administrativement, celle-ci doit justifier d’une perte de CA supérieure à 50 %. « Sur le dernier formulaire en cours, c’est-à-dire de décembre, 75 % des demandes ont été payées. C’est pas mal », relève Samuel Barreault, ajoutant que celui de janvier sera disponible fin février. Cinquante personnes de la direction héraultaise travaillent à plein temps sur le fonds de solidarité et cinq contractuels, des étudiants, vont être recrutés. Au niveau national, 15 Md€ ont été versés par le fonds de solidarité, au profit de 2 M d’entreprises.

Nelly Barbé / barbe@lalettrem.net
Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie