Hebdo du mardi

Décideurs

Frédéric Salles, Scop3

23/11/2021

La plateforme digitale de vente, achat ou don de matériel de bureau Scop3 est officiellement lancée. Créée par le serial entrepreneur montpelliérain Frédéric Salles (ex-Matooma), « Scop3 est au matériel de bureau ce que la plateforme Vinted est aux vêtements d’occasion », résume celui-ci. Le mode opératoire : une entreprise souhaitant vendre ou donner du matériel de bureau (ordinateurs, imprimantes, mobilier…) publie son annonce sur la plateforme en indiquant une valeur estimée, accompagnée de quelques photos. Entreprises ou associations intéressées entrent ensuite en contact avec elle. « S’il s’agit d’un don, un Cerfa fiscal de don en nature sera remis à l’entreprise, qui pourra alors déduire de ses impôts 60 % du montant du don », explique Frédéric Salles. À ce jour, trois personnes sont mobilisées sur ce projet de plateforme. « Nous prévoyons d’être une dizaine de personnes mi-2022 », indique Frédéric Salles, qui développe sa nouvelle activité depuis la pépinière d’entreprises Cap Omega à Montpellier. Conçue pour un marché B to B, le dirigeant n'exclut pas de faire évoluer sa plateforme en proposant aussi du B to C. « Avant cela, nous allons nous pencher sur la clientèle publique, précise-t-il, les collectivités stockant actuellement beaucoup. » Une levée de fonds est également à l’étude.

Sandra Maudet, La Poste

15/11/2021

Sandra Maudet est la nouvelle déléguée territoriale du groupe La Poste pour le département du Gard. Elle succède à Lisa Santoni, qui occupe des fonctions similaires pour le territoire de La Réunion. De 2018 à septembre 2021, Sandra Maudet était manager grands comptes, entreprises et collectivités locales à Montpellier au sein du groupe La Poste. Toujours à Montpellier, elle a également dirigé le centre d'affaires (secteur public local) pour la Banque postale de 2012 à 2018. Auparavant, Sandra Maudet a occupé plusieurs fonctions chez Dexia (responsable, puis directeur de clientèle).

Yassir Elomari, Linkcity

23/11/2021

Situé au sein de la Zac Nouveau Saint Roch à Montpellier (aménageur : Serm), le programme tertiaire mixte Saint Roch Social Club* (7 300 m2, R+8) proposera à l’horizon 2023 des espaces prônant une nouvelle façon de travailler en mêlant des hébergements, des espaces de coworking et des tiers-lieux (restauration, lieu de détente, agriculture urbaine…). « Le groupe Meltgroup intervient comme investisseur et exploitant hôtelier et des tiers-lieux. Les bureaux et espaces de coworking seront exploités par Flex-O », indique Yassir Elomari, directeur de l’agence de Montpellier de Linkcity (maître d’ouvrage). Meltgroup exploitera 94 hébergements alliant chambres simples, familiales, dortoirs et coliving (3 280 m2).Flex-O a en charge les 3 266 m2 de bureaux et espaces de coworking. « Ce site réunit les atouts pour développer une nouvelle manière de travailler. Soit une réponse en adéquation avec les besoins de demain des entreprises : moins de mètres carrésmais mieux !, souligne-t-il. À terme, trente emplois locaux y seront créés pour donner vie à l’ensemble des services. » Les travaux de cette opération ont débuté en février dernier.

*Agence Cusy Maraval (architecte). Bouygues Bâtiment Centre Sud-Ouest (entreprise générale) et Arteba (maîtrise d’œuvre).

Jean-François Renac, Miharu

18/11/2021

La société d’événementiel Miharu, qui vient de clôturer une levée de près de 1 M€, propose un nouveau site à ses clients : le Grand Marché. L’entreprise vient de signer un partenariat avec le Marché d’intérêt national de Toulouse pour y organiser des événements lorsque celui-ci dispose d’espaces disponibles. Pour la première phase de test, qui durera 18 mois, Miharu reversera au Grand Marché « un pourcentage du chiffre d’affaires réalisé sur le site », précise Maguelone Pontier, directrice du Min. Pour le directeur général de Miharu Jean-François Renac, qui espère organiser au Grand Marché « 15 à 20 grandes manifestations par an » génératrices de 500 k€ de chiffre d'affaires, l’inscription de ce nouveau site au catalogue intervient dans une démarche plus large de développement de l’entreprise. Convaincu que l’événementiel reste un métier d’avenir, il prévoit de proposer une dizaine de sites (contre cinq actuellement) et de passer d’un chiffre d’affaires de 3 M€ à « 5 voire 10M€ » dans les 5 à 10 prochaines années.

« Nous avons décidé d’enjamber la crise », explique Jean-François Renac, qui se félicite, grâce à la levée de fonds, de bénéficier d’une visibilité à huit ans. Au Min, sa société disposera d’un véritable terrain de jeu de plus de 10 000 m2 pour innover. Elle pourra notamment proposer des événements dans le carreau des producteurs de 3 500 m2, le carreau des pépinières de 5 000 m2la halle aux fleurs de 1 000 m2 ou encore les terrasses et les sous-sols du Grand Marché. Parmi les premiers événements prévus : le dîner de gala du congrès du CJD (Centre des jeunes dirigeants) en mai 2022 ou encore « les 24 heures du Min », en juillet prochain.

Damien Hampartzounian, Toulouse Ynov Campus

22/11/2021

Situés place de l'Europe, les nouveaux locaux de 4 000 m2 de Toulouse Ynov Campus (850 élèves, 90 intervenants, 20 collaborateurs) ont été inaugurés le 19 novembre. Dirigé par Damien Hampartzounian, l'établissement forme  du bachelor au mastère  aux métiers du numérique (informatique, animation 3D et jeux vidéo, création et design, audiovisuel, marketing et communication). Titulaire d’un Master en Achats logistiques obtenu à l’ESC Wesford Grenoble, Damien Hampartzounian a débuté sa carrière en 2002 au sein du groupe Schneider Electric. Après un passage par Assystem France, il fait ses premiers pas dans l'enseignement supérieur, endossant jusqu'en 2009 le rôle de responsable pédagogique BTS CI & PI et intervenant de Bac +2 à 5 au sein du Groupe Wesford (Lyon, Grenoble et Genève) avant d’être promu responsable pédagogique Masters en 2009. En 2012, il assure la direction du Campus Idrac de Grenoble, puis deviendra  entre 2013 et 2015  DG du campus C&D de Grenoble pour les écoles Idrac, IEFT, EPSI et Sup de Com. En 2016, il rachète et redresse la société Chartreuse Passion Auto Moto, qu'il revend deux ans plus tard. Il prend la tête de Toulouse Ynov Campus en 2019.

Jean-Michel Mandin, Giesbert & Mandin

16/11/2021

L’agence de communication toulousaine Giesbert & Mandin, présidée par Jean-Michel Mandin, annonce un chiffre d’affaires annuel prévisionnel de 1,7 M€ pour l’exercice en cours, en hausse de 25 % sur un an. L’agence, qui compte 21 collaborateurs dont quatre recrutés au second semestre 2021, a signé cette année seize nouveaux budgets. Sept d’entre eux sont localisés en Occitanie : Nutrition et Santé (Haute-Garonne), Sélection Habitat (Aveyron), Mairie de Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn), Conforel (Haute-Garonne), Move In Med (Hérault), RAGT (Aveyron), Diva Expertise (Haute-Garonne) et Know Minut (Haute-Garonne). Les autres sont situés en majorité en Auvergne-Rhône-Alpes, où l’agence dispose d’une antenne, mais également en Nouvelle-Aquitaine et en Île-de-France. Au total, l’agence compte désormais plus de 100 clients actifs.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie