Fil infos

Hérault
|
Institutions / Tourisme - Loisirs
| 1/12/2022

La stratégie de Montpellier pour gagner en visibilité

De gauche à droite : Grégory Blanvilain président de la CPME Hérault et de Repère Méditerranée ; Cyril Meunier, vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole, délégué au Tourisme, à l’attractivité et aux congrès ; André Deljarry, président de la CCI Hérault ; Michaël Delafosse maire de Montpellier et président de la Métropole. (Photo : MD)

Lors de la journée de l’événementiel responsable, le 29 novembre, le président de la Métropole de Montpellier, Michaël Delafosse assure vouloir réaliser un travail sur la notoriété. « Il faut déployer une stratégie de visibilité de Montpellier en France et à l’international pour glaner des investissements privés », glisse l’édile face aux professionnels de l’évènementiel. L’élu évoque des investissements dans les infrastructures sportives et culturelles, en prévision des JO 2024 et de la candidature de capitale européenne de la Culture 2028. Il annonce « une rénovation en deux phases du musée Fabre » et confirme à La Lettre M l’implantation de la future salle du Montpellier Handball à Grammont « à horizon 2026 ». Budget : 50 M€​.

La rénovation du musée Fabre bientôt présentée

Avançant une prochaine « montée en puissance sur les budgets culturels », le maire de Montpellier dévoile un calendrier pour la rénovation du Musée Fabre au cours de l’évènement annuel de l’association Repère Méditerranée.« Une première phase sera effectuée sur l’emprise existante. Elle sera présentée en mars. Une seconde constituera une extension dans le secteur de la rue Montpelierret, pour pouvoir exposer de nouvelles œuvres. »  
L'élu veut aussi jouer la carte de l’attractivité dans le cadre de l’organisation de grandes manifestations sportives. Le président de la Métropole cite notamment « l’accueil de l’équipe d’Australie de rugby dans le cadre de la prochaine coupe du monde, mais aussi de la délégation de l’équipe d’Afrique du Sud et de l’équipe de France de Judo » pour les prochaines olympiades de Paris 2024. Montpellier organisera en outre le prochain championnat d’Europe de judo et fait acte de candidature comme ville étape du tour de France 2024.

Une activité congrès au beau fixe

Au sujet de l’accueil de congressistes, Michaël Delafosse pointe « un palais des congrès plein jusqu’à juin ». Réagissant au fait que que la société d’économie mixte Montpellier Events a récemment remporté la concession portant sur l'exploitation du centre de congrès Pierre-Baudis et des Espaces Vanel à Toulouse, l’élu indique travailler « en très bonne intelligence avec la Métropole de Toulouse et Jean-Luc Moudenc». Toujours sur le sujet de l’attractivité, la Métropole va par ailleurs entamer un travailler de fond concernant le commerce. La collectivité va s’évertuer « à chercher les enseignes commerciales dans les salons professionnels, en parallèle de ce qui est effectué au Mipim à Cannes. »

Mickaël Deneux / deneux@lalettrem.net
Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le guide « Les Leaders, ceux qui font l’Occitanie », la référence des décideurs d'Occitanie