Fil infos

Région Occitanie
|
Commerce - Artisanat
| 10/11/2022

[Contenu sponsorisé] Commerce local et durable : BPS accompagne Captain’Néo

photo © Jeremy Melloul

Captain’Néo est né de la rencontre entre Pascale et Delphine, qui ont fait de leur passion pour la mer et l’envie de la préserver pour les générations futures, l’ADN de leur entreprise. Accompagnées par la Banque Populaire du Sud, elles font preuve d’innovation et défendent le commerce local et durable.

Quelle est la genèse de Captain’Néo  ?
Pascale : Nous sommes toutes deux passionnées par la mer et la plongée. Delphine a cousu ses premières pochettes en néoprène issu d’une vieille combinaison pour protéger son matériel de plongée. Sa démarche m’a autant séduite qu’interpellée. Léger, amortissant et souple, isotherme mais aérant, ce tissu dérivé du pétrole dont 840 000 tonnes sont produites par an génère une masse de déchets non recyclables. Face à ce constat, nous avons mis en commun notre passion, nos talents et notre goût des défis pour créer Captain’Néo à Banyuls-sur-mer.

Quelle est votre activité ?
Captain’Neo transforme artisanalement le néoprène de combinaisons de sports nautiques usagées en objets pratiques, uniques et stylés. Depuis 2017, nous avons récupéré 6 tonnes de combinaisons et créé librement 10 000 pièces uniques : sacs, pochettes, étuis... Nous avons initié une communauté de Néopotes, des clubs nautiques, des associations et des particuliers qui nous donnent leurs combinaisons usagées afin que nous poursuivions l’aventure de la maroquinerie de demain !

S’engager dans l’éco-responsabilité, est-ce une activité avec des débouchés ?
Ce n’est pas simple mais le bouche à oreille est efficace. Notre boutique à Banyuls-sur-mer est notre meilleur point de vente et nous nous appuyons sur des points de vente éphémères en misant sur une clientèle locale et touristique. Nous misons aussi sur le digital : site internet et la boutique en ligne, les réseaux sociaux etc.

Quels sont vos leviers de développement ?
Notre concept est de valoriser un déchet en cadeau durable avec une plus-value artistique. La créativité de Delphine et mon goût pour le commerce sont les piliers de notre développement. Néanmoins, comme tout entrepreneur, nous avons besoin de conseils avisés et de financement. Dans deux mois, nous ouvrirons une nouvelle boutique avec pignon sur rue grâce au soutien de la Banque Populaire du Sud. Notre banque nous a mis en lumière en nous faisant concourir au prix de la dynamique Artisanale et Commerçante 2022 organisé avec la Socama. Nous sommes d’ailleurs lauréates dans la catégorie innovation. Au-delà de la visibilité que cela nous donne, c’est une fierté pour notre engagement personnel et d’entrepreneuses !

 

 

Le conseil d’expert

Laura Bonal-Borelle, conseillère clientèle professionnels © DR

« La Banque Populaire du Sud accompagne les artisans et les commerçants dans leur activité. Leur savoir-faire, appelle autant de technicité, de créativité que d’innovation. Soutenir des initiatives entrepreneuriales telle que Captain’Néo, c’est accompagner nos clients dans de nouvelles activités intégrant des projets alliant innovation et développement durable. Au-delà du financement, inciter les entrepreneurs à concourir au prix de la dynamique Artisanale et Commerçante organisé par Banque Populaire du Sud et la Socama, permet de donner de la visibilité, de tisser de nouveaux contacts et d’accroître leur réseau. Après avoir été largement plébiscité au niveau local, Captain’Néo va d’ailleurs concourir au niveau national ! » Laura Bonal-Borelle.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le guide « Les Leaders, ceux qui font l’Occitanie », la référence des décideurs d'Occitanie