Hebdo du mardi

Textos côté Montpellier

Cour administrative d'appel

La Ville de Montpellier dépose plainte auprès de la commission des requêtes de la Cour de justice de la République à l'encontre de Nicole Belloubet, garde des Sceaux, ministre de la Justice. Motif : prise illégale d'intérêt dans l'affaire de la localisation géographique de la nouvelle cour administrative d'appel à Toulouse. Une décision dont Philippe Saurel, maire de Montpellier, estime qu'elle n'est fondée « sur aucun argument objectif : ni financier, ni technique »​. Le Conseil d'état a réagi en indiquant que les études préalables à ce choix ont « mis en évidence des coûts prévisionnels des travaux et un délai de réalisation significativement moindres à Toulouse par rapport à Montpellier »​.

Lidl

Dans l'Hérault, la commission départementale d'aménagement commercial a donné son feu vert, le 24 janvier, au projet de création d'un supermarché à l'enseigne Lidl. Il se déploiera sur une surface de vente de 1 682 m2 et sera situé à Saint-André-de-Sangonis, route de Montpellier.

Label More

Spécialisée dans la réalisation de pièces techniques en plastique, Meridies Plasturgie (25 salariés, CA : 3 M€, Nîmes) décroche le label More (Mobilisées pour Recycler) 2019. Décerné pour la première fois, ce label récompense l’engagement des entreprises de plasturgie pour réduire leur impact environnemental. « En 2019, Meridies a utilisé, sur 450 tonnes de matières transformées, environ 150 tonnes de matières recyclées. Soit 33 % de matière recyclée ! », indique l’entreprise.

Centre technique

À compter du mois de mars, un nouveau centre technique municipal de 69 000 m2 regroupera plusieurs services de la commune de Nîmes : « voirie exploitation, festivités logistiques, arènes, élections, stocks de la direction de la construction et de l'éducation, un secteur de la direction cadre de vie ainsi qu'une partie des stocks des musées nîmois », indique la Ville. Situé dans la zone industrielle de Grézan, dans l'ancienne biscuiterie Balsen reconvertie en centre de tri en 1995, le bâtiment a nécessité un investissement de 5,44 M€ HT (travaux + études). Maîtrise d'ouvrage déléguée à la SPL Agate. Maître d'œuvre : cabinet C+D et bureau d'études Artelia.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie