Hebdo du mardi

Revue de presse

Monde

Le filon des grottes

M6

Le magazine Capital évoque, le 1er septembre, l'attrait des touristes pour les grottes. Illustration de cette tendance avec La Cocalière située dans les Cévennes, entre le Gard et l'Ardèche. Intitulé « Grottes, le nouveau filon en or des visites souterraines », le reportage suit un couple qui, pour 690 €, s'offre une nuit dans une pyramide en verre installée au fond de cette grotte. « Les propriétaires ont investi 40 k€ pour créer cette chambre d'hôtes, qui enregistre jusqu'à deux réservations par semaine, précise le document. Ils seraient entre 4 et 5 millions chaque année à s'engouffrer dans les 108 cavités ouvertes en France. »

Elles facilitent l'année scolaire

Les Échos Week-End

Dans son hors-série week-end des 30 et 31 août, le quotidien économique identifie « six start-up qui facilitent l'année scolaire ». Parmi elles : Schoolmouv, qualifiée de « Netflix du soutien scolaire ». La jeune pousse toulousaine, qui a déjà levé 3,5 M€ et emploie une quarantaine de salariés, a séduit 1,5 million d'élèves grâce à son offre freemium de vidéos - « gratuite pour les fiches, les exercices et les quizz, et payante pour les vidéos » - mais n'est « toujours pas rentable ».

Compostelle

France 3

Présentée par Carole Gaessler, l'émission « Des racines et des ailes » du 4 septembre consacré un reportage aux chemins qui mènent à Saint-Jacques de Compostelle. L'abbatiale de Saint-Gilles, dans le Gard, est l'une des étapes mises en lumière par l'émission. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en 1998, l'édifice du XIIe siècle est un haut-lieu de pèlerinage au Moyen-Âge. Il a récemment fait l'objet d'importants travaux de restauration.

Toulouse, capitale de l’espace

L’Opinion

Dans un article intitulé « La force spatiale française prend ses quartiers à Toulouse », le journal quotidien évoque l’installation, le 1er septembre dans la Ville rose, du Commandement militaire de l’espace, qui a notamment pour mission « de défendre les engins français ainsi que de développer une capacité de connaissance et de contrôle du milieu spatial ».

Une nouvelle solution marketing testée chez Cémoi

Offremedia

La marque Cémoi (siège à Perpignan) a utilisé la solution « Retail Insights » que vient de lancer Ecselis (Groupe Havas), annonce le site Offremedia, le 5 septembre. Celle-ci est dédiée à l'audit et l’analyse de la visibilité des marques sur les plateformes e-commerce en France. Utilisée en complément d'une stratégie média gérée par Havas City Toulouse, cette solution marketing a permis au chocolatier catalan de générer « un ROAS (return on ad spend) de 350 % (soit 3,5€ de revenu pour 1€ investi) lors des dernières fêtes de Pâques ». Cette solution permet de mesurer la position des produits et d’analyser les stratégies des différents concurrents.

Rosé et bio

France Info

Rosé et bio font bon ménage en Languedoc. « Tirés par le boom des rosés de Provence, les vins du Languedoc se vendent mieux qu'avant. (…) Le Languedoc fournit plus que la Provence et l'an dernier, sa production de bouteilles de rosé a augmenté de 25 % », constate la radio nationale le 30 août. Les Français boivent peut-être moins de vin, mais ils y mettent un peu plus le prix, et cela permet aux professionnels de financer leurs investissements dans la transition écologique. »

Pionnier de l'hydrogène

France Bleu Occitanie

La radio locale consacre un reportage, le 4 septembre, à la société albigeoise Eveer'hy'pôle. L'entreprise accompagne une grande partie des projets portés par la Région Occitanie dans le cadre de son plan “hydrogène vert“ doté de 150 M€ pour la période 2019-2030 après avoir implanté la première station publique d'hydrogène de France à Albi. Eveer'hy'pôle participe notamment au projet Hyport qui consiste à produire à Toulouse-Blagnac, puis à y distribuer, de l'hydrogène vert à une grande partie des véhicules circulant sur la plateforme aéroportuaire.

Occitanie

Plus de conseillers entreprises chez Pôle emploi

Les Échos

Pôle emploi va augmenter de 25 %, d’ici au 1er janvier, ses effectifs de conseillers dédiés aux entreprises. Ces 1 000 personnes supplémentaires auront pour mission de s’attaquer aux offres d’emplois non pourvues au bout de 30 jours. « Près d’un projet d’embauche sur deux est jugé difficile, selon Pôle emploi. L’opérateur public estime qu’entre 200 000 et 330 000 embauches sont passées à la trappe en 2017 », relate le quotidien économique dans son édition du 30 et 31 août. Une problématique qui concerne en particulier les PME. « Dans la quasi-totalité des cas, les candidatures ne font pas défaut, mais elles sont trop peu nombreuses ou décalées. »

Pouvoir d'achat

BFM TV

Le site d’information de BFM TV relaie le 2 septembre l’étude annuelle menée par le cabinet Deloitte selon laquelle, en 2020, dans une entreprise française sur deux, « les augmentations générales et individuelles accordées aux salariés dépasseront 2,1 % ». Un niveau « légèrement inférieur à celui de l’année en cours », précisent nos confrères, qui estiment que les entreprises cherchent avant tout à « fidéliser les salariés et garder les meilleurs talents ».

Airbnb mauvais payeur

Challenges

Dans une enquête publiée le 4 septembre, l'hebdomadaire révèle que la multinationale américaine Airbnb « a encore payé très peu d'impôt sur les sociétés en France l'année dernière ». Selon Challenges, Airbnb ne va régler que 148 138 € d'impôt sur les sociétés pour l'année 2018 en France. Un pays où la plateforme affirme compter 600 000 logements disponibles et dont Paris est l'attraction centrale avec 65 000 logements, soit le plus grand nombre d'annonces dans le monde. Au total, 16 millions de voyageurs ont utilisé Airbnb dans l'Hexagone l'année dernière.

Flambée des prix

Le Figaro

« Le prix moyen du logement parisien a dépassé les 10 000 € au mètre carré cet été », annonce le quotidien national, le 5 septembre, citant des chiffres dévoilés le jour-même par les notaires du Grand Paris. « Le passage de ce seuil marque le couronnement de plusieurs années de flambée des prix à Paris: depuis dix ans, ils ont pris quelque 60 %, un bond sans commune mesure avec le reste de la France malgré un marché immobilier dans l’ensemble dynamique. À ce titre, les notaires ont également fait état d’un autre record jeudi, cette fois dans des chiffres établis de concert avec l’Insee: le nombre de transactions a, pour la première fois, dépassé le million sur l’année écoulée en France, à fin juin. »

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie