Grégory Mayeur, Satys

08/06/2021

Grégory Mayeur, DG du groupe aéronautique toulousain Satys (2 200 salariés, 190 M€ de CA en 2020), lève le voile sur sa stratégie environnementale, à l'occasion des Aerospace Digital Days, organisés par le pôle de compétitivité Aerospace Valley. « Notre démarche a démarré bien avant la crise, explique-t-il. Nous travaillons sur ces questions depuis plusieurs années de façon proactive. Dès la conception de nos moyens industriels, qui utilisent des produits solvantés et des acides, et jusqu'à leur exploitation, nous optimisons nos process. Nos moyens industriels sont, par nature, extrêmement énergivores. Nous dépensons plusieurs millions d'euros en énergie – gaz et électricité – tous les ans. Les démarches que nous avons engagées nous permettent déjà de réduire nos consommations d'environ 20 %. Les effets sont donc importants. C'est un investissement à la base, mais cela nous permet de gagner en compétitivité. » Au-delà du « bénéfice citoyen » d'une telle démarche, le dirigeant y voit ainsi une réponse aux défis de l'après-crise pour le secteur aéronautique. « La compétition va continuer, martèle-t-il. Le marché a souffert, mais il va redémarrer. Il va donc y avoir un enjeu sur la compétitivité. »

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie