Robert Vila, PMM

30/04/2021

Suite au courrier du premier ministre, Jean Castex, adressé aux élus concernant la réalisation des infrastructures ferroviaires régionales, Robert Vila, président de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole réagit. Le territoire des Pyrénées-Orientales, et particulièrement de la communauté urbaine, est concerné par la phase 2 du projet de ligne nouvelle Montpellier-Perpignan (LNMP, 150 km, 5,5 Md€). Selon lui, ce courrier portant notamment à l'accélération du tronçon Montpellier-Béziers apporte « une lueur d’espoir » et constitue une « avancée encourageante » pour la réalisation de la ligne grande vitesse Perpignan-Montpellier, lancée voilà 25 ans. S’il salue la quête d’appui financier auprès de l’Europe à hauteur de 20 %, l’élu catalan ne cache pas son inquiétude - bien que restant favorable à la réalisation de la LNMP. Il entend rester « vigilant » suite à l’annonce de la création d’une société de financement qui « reviendrait, en d’autres termes, à la création d’un impôt supplémentaire qui pèserait sur les habitants du territoire ». Photo @PMM.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie