Philippe Vidal, CD34

30/04/2021

Le Premier ministre Jean Castex confirme le lancement de l'enquête publique d'ici la fin 2021 pour le premier tronçon Montpellier-Béziers (52 km ligne mixte voyageurs et fret, 1,8 Md€) de la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan (150 km, 5,5 Md€) conduite sous la maîtrise d'ouvrage de SNCF Réseau. Ce qui doit permettre une déclaration d'utilité publique dès 2022. « Le calendrier est respecté, salue Philippe Vidal, vice-président du conseil départemental de l’Hérault en charge de l’’aménagement du territoire. Nous nous sommes engagés sur les études de ce premier tronçon en attendant la seconde étape visant à relier Béziers à Perpignan ».
« J’avais alerté la ministre du transport (Elisabeth Borne, ancienne ministre du transport, NDLR) que c’était unique de voir une liaison inter européenne interrompue par l’absence d’un tronçon de 150 km. L’État est partant sur la LNMP alors on prend », commente Philippe Vidal. Celui-ci salue le travail de la présidente de région Carole Delga qui a su mobiliser tous les élus. « Ce projet d’infrastructure s’inscrit dans du temps long. Le Département avance avec la vision budgétaire dont il dispose depuis le Pacte de Cahors. Nous ne savons pas comment les choses seront dans deux ou trois ans. Pour l’heure, la collectivité investit dans la première partie des études après on avisera », conclut-il. Photo @CD34.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie