Laurent Gauze

24/01/2023

CCI des Pyrénées-Orientales

Le président de la CCI des Pyrénées-Orientales, Laurent Gauze craint la remise en cause des travaux de la ligne nouvelle à grande vitesse Montpellier-Perpignan. Un rapport du Conseil d’orientation des infrastructures (COI) semble reconsidérer l’engagement pris par Jean Castex, mobilisant l’État à hauteur de 816 M€ et suivi par la Région avec 334 M€. Ce rapport suggère de « retarder les projets structurants comme la LGV Perpignan-Montpellier ou encore les travaux de la RN 116, cela au nom de l’écologie », précise-t-il. Même s’il s’agit d’un avis consultatif, la CCI pointe « le caractère vital de la réalisation de la ligne » pour le territoire. Il appelle à une mobilisation pour « ne pas rater ce TGV. Ce chaînon manquant est un véritable handicap au développement économique.» Parallèlement, la CCI essaie de trouver des solutions pour notamment améliorer les liaisons aériennes avec peut-être des annonces à venir.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le guide « Les Leaders, ceux qui font l’Occitanie », la référence des décideurs d'Occitanie