Émile Noyer, FBTP Haute-Garonne

22/09/2020

Après avoir augmenté successivement de 7 % en 2017, 6 % en 2018 et 2 % en 2019, le chiffre d’affaires du secteur de la construction en Haute-Garonne pourrait accuser une baisse « d’environ 15 % » cette année, estime Émile Noyer, président de la FBTP Haute-Garonne. « Les entreprises sont inquiètes, constate-t-il. Dans les travaux publics, par définition très dépendants de la commande publique, l’année sera notamment très difficile, et la suivante aussi. » La morosité est également de mise du côté des logements, où le nombre de constructions d’appartements, par exemple, est en chute annuelle de 10 %. Le total des logements autorisés baisse, lui, de 13 %. Côté immobilier d’entreprise, la baisse des constructions est supérieure à 10 % et celle des surfaces autorisées dépasse les 6,6 %. « L’emploi est affecté et nous craignons des défaillances d’entreprises », confie Émile Noyer. Le CA du BTP dans le département se situe à 9,7 Md€, ce qui représente un tiers de l’activité globale de la filière en Occitanie.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie