Dominique Faure

09/02/2024

Gouvernement

© DR

Le 8 février, Dominique Faure, ancienne maire de Saint-Orens de Gameville, est maintenue ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la ruralité. Quelques semaines après avoir quitté le gouvernement d’Elisabeth Borne, démissionnaire, l’ancienne députée de la 10e circonscription de Haute-Garonne conserve donc son portefeuille sous Gabriel Attal ; une fonction qu’elle occupait depuis juillet 2023. L’ex-joueuse de tennis de haut niveau (12e rang national), diplômée de l’Insa de Lyon, avait quitté ses deux derniers mandats pour intégrer le gouvernement.

Autre nomination, cette fois-ci au ministère de l'Education nationale : celle de l'agrégée en droit Nicole Belloubet, qui a été rectrice de l’académie de Toulouse de 2000 à 2005, puis a enseigné le droit communautaire à l’IEP de Toulouse avant de présider son conseil d’administration, puis d’être nommée garde des Sceaux en 2017 dans le second gouvernement Philippe. Auparavant, elle avait exercé des mandats locaux, comme première adjointe de l’ancien maire socialiste de Toulouse Pierre Cohen (2008-2010), puis première vice-présidente du conseil régional de Midi-Pyrénées (2010-2013), chargée de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Elle est la belle-mère de Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région et présidente du conseil d'administration de l’IEP de Toulouse.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le guide « Les Leaders, ceux qui font l’Occitanie », la référence des décideurs d'Occitanie