Christine David, WeatherForce

19/10/2021

Spécialisée dans l’analyse de données météorologiques et le développement d’applications prédictives dédiées à l’agriculture et au commerce, la société toulousaine WeatherForce, qui avait déjà levé 420 k€ début 2020 auprès d’investisseurs privés (à hauteur de 170 k€) et de Bpifrance (250 k€), prépare un nouveau tour de table. L’opération, qui devrait lui permettre de lever « entre 2 et 5 M€ », devrait avoir lieu « mi-2022 », indique à La Lettre M Christine David, co-présidente de l’entreprise de 20 salariés. « L’objectif est à la fois de financer notre développement international et d’enrichir notre gamme », explique la dirigeante. Après avoir signé des partenariats avec des acteurs locaux au Pérou et en Côte d’Ivoire, la start-up toulousaine entend s’implanter en Asie du Sud-Est dans les prochains mois. « Nous souhaitons structurer une équipe locale dans chacune de ces zones afin d’être présents dans ces trois continents, en plus de l’Europe », confie Christine David. La société, qui réalise 90 % de son activité à l’international, a enregistré 740 k€ de CA l’an dernier, contre 510 k€ en 2019. La start-up, qui a bénéficié d’un Pass Rebond de la Région Occitanie (200 k€), devrait atteindre 1 M€ de CA cette année.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie