Christian Curel

14/11/2022

Syndicat des fabricants français de masques

Le président du syndicat des fabricants français de masques et directeur de l’entreprise héraultaise Prism, Christian Curel, alerte sur les difficultés rencontrées par la filière. « Avant la crise de la Covid-19, les achats publics se portaient à 95 % sur des masques d’importation, moins chers. Entre l’été 2020 et 2021, le même pourcentage était observé, voire pire », avance-t-il dans un courrier adressé au président de la République Emmanuel Macron, la Première ministre Elisabeth Borne et plusieurs ministres et conseillers concernés. Le dirigeant évoque le non-respect des clauses européennes par un certain nombre de donneurs d’ordre publics. Celle-ci n'étant appliquée que dans 14 % des appels d’offre publics non dédiés à la santé. D’après le dirigeant, la situation pourrait s’avérer mortifère pour les fabricants français de masques « La filière est en grand danger, cette politique de dumping ne pourra pas tenir dans le temps. »

> Vous retrouverez un décryptage de la situation économique des fabricants régionaux de masques dans notre hebdomadaire daté du 22 novembre.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le guide « Les Leaders, ceux qui font l’Occitanie », la référence des décideurs d'Occitanie