Anne-Leila Meistertzheim

04/12/2023

Plastic@Sea

© DR

La dirigeante de la start-up Plastic@Sea basée à Banyuls-sur-Mer annonce à La Lettre M son départ de l’incubateur de l’observatoire océanologique pour des bureaux voisins de ce site. « Nous avons pris 100 m2 de bureaux afin de pouvoir travailler dans de meilleures conditions, l’effectif atteignant désormais vingt collaborateurs, indique Anne-Leila Meistertzheim, patronne de la start-up spécialisée dans la biodégradabilité et la toxicité des plastiques utilisés par les industriels et rejetés dans l’eau de mer : cosmétique (contenant et contenu), éolien offshore (métaux, béton). D’ici à juin 2024, nous allons aussi accroître notre capacité de production en occupant des locaux situés sur le port. En passant de 100 à 300 m2, nous allons doubler notre activité. Et en 2024, notre chiffre d'affaires devrait atteindre 1,6 M€, contre 0,8 M€ en 2023. »

En phase de recrutement, la start-up occupera 700 m2 à horizon 2027 au sein du futur pôle économie bleue (2000 m2) aménagé en lieu et place du chai Bartissol.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le guide « Les Leaders, ceux qui font l’Occitanie », la référence des décideurs d'Occitanie