Fil infos

Région Occitanie
| | 29/10/2020

Reconfinement : ce qu'il faut retenir du discours d'Emmanuel Macron

© Élysée

Sans surprise, Emmanuel Macron annonce un reconfinement national, qui prendra effet à compter de minuit dans la nuit de jeudi à vendredi, et durera au moins jusqu’au 1er décembre. C'est le retour des attestations de sorties. Comme au printemps dernier, le chef d'État appelle les entreprises à privilégier le télétravail. Cependant, à la différence du premier confinement, les écoles, collèges et lycées resteront ouverts tout comme « les guichets des services publics ». « Les usines, les exploitations agricoles, les Bâtiments et Travaux Publics continueront de fonctionner », précise par ailleurs le président de la République.
« Je sais que beaucoup de commerçants espéraient ne pas fermer », indique le président, et pourtant, comme en mars, « les commerces qui ont été définis comme non essentiels*, les établissements recevant du public, notamment les bars et restaurants seront fermés ». A noter cependant, l’ouverture jusqu’à dimanche des fleuristes, en prévision de la Toussaint.

Des aides « quoi qu'il en coûte »

Pour soutenir les établissements fermés, Emmanuel Macron annonce le renouvellement du dispositif du « quoi qu’il en coûte », autrement dit, de la mobilisation de fonds publics. « Cette réponse économique parmi les plus protectrices du monde se poursuivra. Elle sera même plus importante qu’en mars pour nos petites entreprises fermées administrativement avec la prise en charge jusqu’à 10 000 € par mois de leurs pertes en chiffres d’affaires », précise le chef de l'État. Le dispositif de chômage partiel est renouvelé et de nouvelles « mesures de trésorerie pour les charges et les loyers » devraient être annoncées. Un « plan spécial » sera par ailleurs établi pour les indépendants. Pour soutenir la mise en place du télétravail, le président de la République indique par ailleurs que « le Gouvernement accompagnera les TPE/PME comme les artisans qui entreprendront des démarches de numérisation ».
Le chef de l'État assure aux commerçant qu’un point sera fait tous les 15 jours, et que si une amélioration notable était constatée dans deux semaines, il serait possible de « réévaluer les choses et espérer ouvrir certains commerces, en particulier dans cette période si importante avant les fêtes de noël ».

Le premier ministre Jean Castex tiendra une conférence de presse aujourd'hui à 18h30 pour détailler les nouvelles mesures concrètes liées à ce reconfinement.

*Selon le décret du 15 mars, les commerces dits « essentiels » qui avaient eu l’autorisation de rester ouverts au public étaient les suivants :

  • Entretien et réparation de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles
  • Commerce d'équipements automobiles
  • Commerce et réparation de motocycles et cycles
  • Fourniture nécessaire aux exploitations agricoles
  • Commerce de détail de produits surgelés
  • Commerce d'alimentation générale
  • Supérettes
  • Supermarchés
  • Magasins multi-commerces
  • Hypermarchés
  • Commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de boissons en magasin spécialisé
  • Autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé
  • Les distributions alimentaires assurées par des associations caritatives
  • Commerce de détail de carburants en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d'équipements de l'information et de la communication en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d'ordinateurs, d'unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d'articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d'aliments et fournitures pour les animaux de compagnie
  • Commerce de détail alimentaire sur éventaires et marchés
  • Vente par automates et autres commerces de détail hors magasin, éventaires ou marchés n. c. a.
  • Hôtels et hébergement similaire
  • Hébergement touristique et autre hébergement de courte durée lorsqu'il constitue pour les personnes qui y vivent un domicile régulier
  • Terrains de camping et parcs pour caravanes ou véhicules de loisirs lorsqu'ils constituent pour les personnes qui y vivent un domicile régulier
  • Location et location-bail d'autres machines, équipements et biens
  • Location et location-bail de machines et équipements agricoles
  • Location et location-bail de machines et équipements pour la construction
  • Activités des agences de placement de main-d'œuvre
  • Activités des agences de travail temporaire
  • Réparation d'ordinateurs et de biens personnels et domestiques
  • Réparation d'ordinateurs et d'équipements de communication
  • Réparation d'ordinateurs et d'équipements périphériques
  • Réparation d'équipements de communication
  • Blanchisserie-teinturerie
  • Blanchisserie-teinturerie de gros
  • Blanchisserie-teinturerie de détail
  • Services funéraires
  • Activités financières et d'assurance
Bérengère Bosi / bosi@lalettrem.net
Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie