Tous les diaporamas

Tous les diaporamas

Les Masters 2016 de la Lettre M

Les 21 èmes Masters de la Lettre M se sont déroulés le 27 septembre 2016 au Corum de Montpellier, à l'opéra Berlioz sous la présidence de M Alain Juppé. 11 des 16 entreprises selectionnées ont reçu un prix pour leurs performances dans les domaines suivants : innovation technologique, gestion des ressources humaines, culture client, exportation, ETI (entreprises de tailles moyennes), croissance, rentabilité, création d'emploi, innovation managériale avec également un  prix coup de coeur et un grand prix régional. 
Photos André Hampartzoumian

La Lettre M prend possession de ses deux nouvelles agences : à Montpellier

L’info éco n’a pas de frontière ! Acteurs de l’immobilier, banques, SNCF, port de Sète, Air France, EDF, Bpifrance, TBS, agences de communication, élus, Pôle emploi, PME innovantes... Environ 200 décideurs ont répondu présents à la double-inauguration des deux nouveaux bureaux de La Lettre M, le 31/3 à Toulouse (allées Jean Jaurès) et le 6/4 à Montpellier (place de la Comédie). À Montpellier, les équipes ont traversé la place de la Comédie pour occuper le 3e étage d’un immeuble haussmannien.

La Lettre M est le seul média, à ce jour, à être passé en mode grande région.

Photos Paul Plaisance 

 

Pourquoi ils M... à Montpellier

 

« Vous surveillez tout, de là ! », lance, le 6/4, Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, lors de son passage dans nos murs, en admirant la vue sur la Comédie.

Arnaud Rieutort, directeur commercial du port de Sète

« Sète se positionne comme le grand port commercial de la nouvelle région. Les informations sur les acteurs logistiques et les entreprises toulousaines qui investissent - synonyme de flux de marchandises futurs – sont un outil de veille utile. »

Nadine Faedo, Bpifrance LR

« Tous les soirs, j’épluche la newsletter et fais suivre les différentes actualités à mes collaborateurs en fonction des secteurs qui les intéressent. »

Matthieu Blanc, Arrelia, Fondeville (Perpignan)

« Le format grande région nous convient car nous souhaitons nous développer en MP. Quand allez-vous faire la même chose côté Marseille ? »

Thierry Aznar, Hélénis (promotion immobilière, GGL Groupe)

« La Lettre M est une source d’info éco fiable, que j’utilise comme outil de veille. Pour l’instant, je lis peu les infos toulousaines. Mais vous nous éduquez à ce nouveau territoire auquel il va falloir s’habituer. »

Maryse Bollini, Fusion Ingénierie (Boisseron)

« La newsletter permet, chaque soir, en quelques minutes, de faire le tour des grands sujets économiques en LRMP. On y trouve des informations de première main. Les mags offrent des dossiers de fond. Il n’y en a ni trop peu, ni pas assez. »

Laurence Ingargiola, communication, Pôle emploi LRMP

« La Lettre M est faite par de vrais professionnels. Elle permet d’avoir une vision des enjeux, des forces et faiblesses de la région, et ce avec la vision des décideurs. Ma préférence va à la newsletter électronique, par facilité : je peux la lire n’importe quand. »

Stéphane Darmon, agence Etincelle (communication)

« La formule ‘'grande région’' permet de comprendre des enjeux spécifiques, qui m’auraient échappé si vous n’existiez pas. Par exemple, le projet de nouveau Parc Expos à Toulouse aura des incidences jusqu’à Montpellier. Je n’aurais pas la même compréhension de l’actualité de Montpellier Events sans être sensibilisé à ce projet toulousain... »

Petit dej du 19 novembre 2015 : rendre les logements abordables

Comment loger chaque année des milliers de nouveaux arrivants à des prix abordables ? Élus et acteurs de la construction et de l’immobilier ont répondu aux questions de La Lettre M, le 19 novembre, lors d’un « Petit déj » de La Lettre M au GazetteCafé.

Sur la première photo : dans la « Calade » du GazetteCafé

​Photos : André Hampartzoumian

Petit-déj de la lettre M, 28 avril, Montpellier

Deux métropoles, et presque une seule voix. Les deux ambassadeurs de Toulouse et Montpellier, réunis par La Lettre M le temps d’un « petit déj » exceptionnel, le 28 avril, au Gazette Café, à Montpellier, ont préféré parler de ce qui les rassemble, plutôt de ce qui les oppose. Interrogés par le rédacteur en chef du bureau de Toulouse, Hubert Vialatte, le toulousain François Chollet et le montpelliérain Max Lévita promettent de travailler ensemble dans le numérique, le tourisme, de parler d’une seule voix face à l’Etat, et de s’inspirer de leurs bonnes pratiques respectives.
Sur la photo Max Lévita, 77 ans (à gauche) et François Chollet, 58 ans (à droite), deux professeurs respectivement d'économie et de médecine, médiateurs des métropoles de Montpellier et Toulouse. (Photo A.Hampartzoumian)

Masters 2014 : Borloo plaide pour l'Afrique

Lors de la soirée des Masters des 30 ans de la lettre M, le 17 novembre 2014 au Corum de Montpellier, l’ancien ministre d’État de l’Économie et de l’Écologie, Jean-Louis Borloo a plaidé pour sa fondation dédiée au développement des énergies renouvelables. Et séduit l’assistance par la clarté de ses analyses.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie