Vincent Bastide

27/09/2022

Bastide le Confort médical

La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes indique sur son site Internet que le groupe gardois Bastide Le Confort médical (468 M€ de CA en 2021/22), présidé par Vincent Bastide, s’est rendu « responsable du délit de pratique commerciale trompeuse sur les indications relatives au délai de livraison de produits commercialisés sur son site de vente » entre le mois de mars et le mois de juillet 2020. Le groupe « a accepté la transaction pénale de 50 000 € qui lui a été proposée ». Suite à une commande faite par le groupe gardois de 3 M de masques chirurgicaux à des fabricants chinois, « sur les réseaux sociaux, des clients avaient alors pointé du doigt la gestion des commandes, entre produits commandés non livrés et absence de réponses aux mails et au téléphone », rapporte Les Échos.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Les Leaders, ceux qui font l’Occitanie », la référence des décideurs d'Occitanie