Thierry Suaud

22/09/2022

Syndicat départemental d’énergie de la Haute-Garonne

Le président du syndicat départemental d’énergie de la Haute-Garonne (Sdehg) adresse, le 19 septembre, un courrier à la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, pour l’avertir des conséquences délétères du prix de l’énergie sur les collectivités locales. « Dernièrement, le prix de l’électricité a dépassé les 1 000 € du Mégawattheure pour 2023 soit 12 fois plus qu’en 2022 », alerte-t-il. « Ce niveau de prix pourrait contraindre certaines collectivités à procéder à des choix douloureux de réduction substantielle de leurs investissements, voire d’interruption de services essentiels », déplore-t-il. Il demande que les communes et intercommunalités bénéficient de tarifs réglementés et d’aides de l’État pour leurs investissements visant à économiser l’énergie. Sans quoi, « j’ai la conviction que de nombreuses collectivités se trouveront rapidement dans l’incapacité d’honorer leurs factures », prévient Thierry Suaud.

Établissement public local, le Sdehg est composé de 585 communes membres et de Toulouse Métropole. Son président Thierry Suaud est également maire de Portet-sur-Garonne, conseiller départemental de Haute-Garonne et président de la commission locale de l’eau (Cle) Sage-Garonne.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Les Leaders, ceux qui font l’Occitanie », la référence des décideurs d'Occitanie