Thierry Ducros, FFB 34

29/01/2019

« Le coût des travaux ne doit pas être la seule variable d'ajustement », déclare Thierry Ducros, président de la FFB 34, le 23 janvier lors de ses vœux au Mas de Saporta à Lattes. « Il est aberrant que dans l’économie générale de la construction, le coût des travaux soit la seule variable d’ajustement, écartelé entre un prix d’achat du foncier toujours en hausse et la volonté de certains de conserver, malgré tout, la même confortable marge, qui fait rêver tous les entrepreneurs du bâtiment …​ » Thierry Ducros a appelé les donneurs d'ordres publics et privés à « acheter à un juste prix ». Il pointe aussi certains « dérapages en matière de délai de règlements. Nous n'avons ni les moyens ni la vocation à être les banquiers de nos clients ! », s'est-il exclamé. « Nous déplorons depuis plusieurs mois de fréquents dérapages en matière de délais de règlement des travaux. Trop de mes confrères peinent à encaisser leurs dernières situations, et notamment le solde, payé parfois 24 mois après la réception… Avec des raisons multiples, allant de la pure mauvaise foi à la négligence, en passant par l’incompétence ou les exigences anormales de certains acteurs. » S'il se félicite du plan Action Cœur de Ville, « qui concerne dans l'Hérault les villes d'Agde, Béziers, Lunel et Sète », Thierry Ducros s'en est pris aux entreprises utilisant des travailleurs détachés.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie