Olivier Saint-Martin, Twiga

19/11/2020

Présidée par Olivier Saint-Martin, la société toulousaine Twiga, qui développe et commercialise des systèmes vidéo numériques embarqués de haute définition, devrait enregistrer cette année un chiffre d'affaires globalement identique à celui de 2019, soit 3,5 M€, « ce qui, en ces temps troublés, est une bonne performance », indique le dirigeant à La Lettre M. Malgré la crise, l'entreprise parvient ainsi à tirer son épingle du jeu grâce à deux facteurs. Tout d'abord, son positionnement international. « Nous exportons 70 % de notre production en Europe du nord, aux États-Unis et en Asie, explique Olivier Saint-Martin. Cela permet de lisser les baisses d'activité par zone géographique. » Autre facteur explicatif de la bonne tenue de son activité : sa stratégie de diversification sectorielle. « Nous avons des clients dans le médical, l'industrie, la défense, l'aéronautique... », énumère le chef d'entreprise, qui multiplie les projets de R&D, en vue de développer de nouveaux produits dans le secteur de l'assistance vidéo aux actes chirurgicaux, mais aussi du traitement d'image et de l'intelligence artificielle. Pour accompagner son développement, l'entreprise recrute des ingénieurs, tout en renforçant son équipe commerciale et en misant sur la communication sur les réseaux sociaux. Twiga compte une quinzaine de collaborateurs.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie