Olivier Sadran, Amraf

19/05/2020

Le groupe toulousain Newrest (1,53 Md€ de CA consolidé, 34 900 salariés), dirigé par Olivier Sadran, s'allie à Servair et LSG pour créer l’Alliance des métiers de la restauration aérienne et ferroviaire (Amraf). Objectif des trois principaux acteurs du secteur, qui représentent plus de 12 200 emplois en France : être associés aux discussions en cours entre les pouvoirs publics et les acteurs du tourisme et de le restauration sur les mesures à prendre pour sauver ces industries. L'Amraf estime en effet que « la situation dramatique des entreprises de restauration aérienne et ferroviaire n’est à ce jour pas prise en compte par les pouvoirs publics »,​ alors que ces dernières accusent une perte de 93 % de leur chiffre d’affaires depuis le début de la crise sanitaire. Outre des annulations de charges sociales et fiscales et le maintien de la prise en charge du chômage partiel dans les conditions actuelles au-delà du 1er juin, l'Amraf demande à bénéficier des mesures spécifiques qui seront prises dans le cadre du plan de relance en septembre.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie