Nicole Gonzalez

28/02/2024

Institut régional de sommellerie Sud de France

© IRS Sudde France

Implanté à Thuir, L’Institut régional de sommellerie (IRS) Sud de France signe - le 20 février - une convention de partenariat avec la chambre de métiers des Pyrénées-Orientales (président : Robert Bassols). Dans le cadre de cette collaboration la chambre contribuera chaque année à la formation des bachelors en Wine Business Management, spécialisation gastronomie et œnotourisme, proposé par l’institut dédié à la formation de futurs professionnels du vin et de l’œnotourisme. « Ce partenariat est stratégique pour les deux institutions. Il contribue à promouvoir l’excellence dans les secteurs de la gastronomie et du vin », explique Nicole Gonzalez, présidente de l’IRS Sud de France. Plus concrètement, « nous allons proposer des modules de formation, comme la norme HACCP qu’il vaut mieux maîtriser si l’activité œnotouristique est adossée à une petite restauration », explique Laetitia Mathieu, responsable pédagogique.

L’IRS Sud de France propose des formation d'une durée de six mois suivies de périodes d’immersion en entreprise allant de quatre à six mois. Il s’appuie également sur d’autres partenariats, comme avec le Greta - pour les mentions complémentaires et le BP -, l'École des vins du Mas de Saporta, l'UPVD (Université de Perpignan Via Domitia), le Lycée Christian Bourquin ou encore le CIDFF pour aborder l'égalité hommes/femmes. L’institut a également une ambition internationale sur “les vins du monde avec dés partenariats déjà tissés avec des instituts et/ou écoles de sommellerie et des associations de sommelier,s notamment en Allemagne et en Belgique. L'IRS a aussi des projets en Espagne, au Canada, en Chine, en Uruguay et au Paraguay.

Valorisation des vins
« L’institut régional de sommellerie Sud de France contribue aussi à la valorisation des vins, poursuit Nicole Gonzalez, présidente de l’institut. Nous accueillons également des professionnels du secteur et de grands amateurs de vin. Nous leur assurons une formation sur les vins et profitons de leur présence sur le territoire pour leur faire découvrir les sites oenotouristiques. » Le 5 avril prochain, l’institut accueillera pour la première fois le concours des Vins doux naturels bouchés liège organisé par l’institut méditerranéen du liège.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le guide « Les Leaders, ceux qui font l’Occitanie », la référence des décideurs d'Occitanie