Jean-Louis Cazaubon

20/10/2022

Irqualim

« Avec près de 250 produits agricoles sous signes officiels de qualité, l’Occitanie est la première région de France en nombre de Siqo (signes d’identification de qualité et d’origine) et le premier vignoble du monde en nombre d’AOP et IGP », se félicite Jean-Louis Cazaubon, président de l’Irqualim – institut régional de la qualité alimentaire – à l’occasion des 30 ans de l’association le 18 octobre. Aujourd’hui, 41 % du chiffre d’affaires des exploitations régionale provient des Siqo, c’est-à-dire des produits AOP, AOC, IGP, Label Rouge, AB ou spécialité traditionnelle garantie. « Le rôle de l’Irqualim est de soutenir ces produits et les organismes de gestion (ODG) qui les gèrent. L’institut consacre chaque année plus de 500 k€ de budget à des opérations de promotion », précise le président.

Composé de sept salariés, l’Irqualim doit aujourd’hui accompagner les ODG dans plusieurs défiis, notamment celui de faire évoluer les cahiers des charges des Siqo pour répondre aux enjeux du réchauffement climatique et des attentes sociétales.
Parmi les Siqo les plus connus de la région, on peut citer le Roquefort, l’ail rose de Lautrec, le porc noir de Bigorre ou le pruneau d’Agen. Quinze dossiers sont par ailleurs en cours de dépôt pour l’obtention à venir d’un SIQO.
 
> Retrouvez une analyse de la stratégie de l'Irqualim dans la rubrique Décryptage de notre hebdo du mardi à paraître le 25 octobre.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le guide « Les Leaders, ceux qui font l’Occitanie », la référence des décideurs d'Occitanie