Jean-Jacques Bolzan, Fédération des marchés de gros de France

19/11/2019

Le chiffre d’affaires cumulé des quatre marchés de gros d’Occitanie - Montauban, Montpellier, Toulouse et Perpignan - s’est élevé à 585 M€ en 2018, selon le dernier rapport d’activité de la fédération nationale du secteur présidée par le Toulousain Jean-Jacques Bolzan. Au total, les 24 plateformes françaises ont généré 14 Md€ de CA l’an dernier (+ 1 Md€ par rapport à 2016). Le marché de gros de Toulouse est le plus actif de la région avec un CA de 407 M€ et 226 949 tonnes de marchandises commercialisées* l’an dernier. Montpellier arrive en 2e position avec 135 M€ (53 000 t) devant Perpignan (33 M€, 24 000 t) et Montauban (7,3 M€, tonnage non communiqué). Les quatre marchés de gros représentent près de 13 000 emplois directs et indirects (8 865 à Toulouse et 3 050 à Montpellier). 227 opérateurs et 568 producteurs évoluant au sein de ces structures sont par ailleurs recensés dans la région. Les marchés de Toulouse et Montpellier sont classés marchés d'intérêt national (MIN). 
*Fruits, légumes, viandes, plantes, fleurs, produits laitiers, cash non-alimentaire, marée…

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie