Geneviève Fioraso, IRT Saint-Exupéry

04/01/2021

Genenviève Fioraso quitte la présidence de l'IRT Saint-Exupéry, institut de recherche technologique dédié au secteur aéronautique et spatial. Un poste qu'elle occupait depuis mars 2019. Le nom de la personne qui lui succède n'est pas encore connu. Le modèle économique de l'IRT Saint-Exupéry a en effet profondément évolué depuis sa création en 2013. Au départ, il reposait sur un équilibre strict entre l'apport de l'Etat et celui des professionnels, auxquels s'ajoutait un financement des collectivités territoriales (Région Occitanie et Toulouse Métropole). Il est désormais convenu que le niveau d'aide publique atteindra 33 % à l'horizon 2025, ce qui pousse naturellement l'institut à chercher de nouvelles ressources. « Il s'agit donc d'élargir les partenariats, régionaux, nationaux et internationaux, de mener davantage de projets européens, d'amplifier les collaborations jusqu'alors embryonnaires avec les autres IRT et de s'inscrire davantage dans les feuilles de route du Corac et du plan de relance sectoriel qu'il anime, ainsi que du Co-Space, tout en accélérant la digitalisation et l'intégration de l'intelligence artificielle dans les développements », explique Geneviève Fioraso. L’IRT Saint-Exupéry fait travailler 350 personnes dans cinq sites. Dans la Ville rose, il est implanté sur 11 000 m2 au sein du bâtiment B 612. Il dispose également de locaux à Montpellier, Bordeaux, Sophia-Antipolis et Montréal.

« Le travail engagé par mes prédécesseurs m'a permis de mener avec les administrateurs, les équipes et partenaires de l'IRT la transition vers une nouvelle phase voulue par l'Etat, estime l'ancienne ministre socialiste de l’Enseignement supérieur et de la recherche. Ce travail commun a abouti le 4 décembre dernier, dans un contexte de crise sectorielle sévère et inédit, à la signature avec le Secrétariat général du programme des Investissements d'avenir d'une convention engageant pour les cinq prochaines années l'Etat, les académiques, les industriels et les équipes de l'IRT dans une stratégie commune, au bénéfice de l'innovation industrielle par la recherche. »

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Les Leaders, ceux qui font l’Occitanie », la référence des décideurs d'Occitanie