Frédéric Guillem, ARD Design et Fema Airport

10/09/2020

Électronicien et informaticien de formation, le Montpelliérain Frédéric Guillem dirige deux sociétés complémentaires dont les clients sont des aéroports. D’un côté, ARD Design (6 salariés, CA : 500k€, Vailhauquès - 34) conçoit du matériel de pesage pour bagages, avions et conteneurs. De l’autre, Fema Airport (10 salariés, CA : 1,5 M€, Roissy - 95) le fabrique, l’installe... S’il lui arrive encore de placer des salariés au chômage partiel, selon le rythme des livraisons, semaine par semaine, le dirigeant de 57 ans refuse, pour l’instant, de demander un PGE : « J’ai joué à l’écureuil pendant deux bonnes décennies. Si jamais il y a le feu, je le ferai, même si cela me gêne de financer le fonctionnement de l’entreprise par du crédit. » Frédéric Guillem s’attend en 2020 à une chute de 35 % de l'activité pour « une normalisation de la situation d’ici deux ou trois ans ».

« Les contrôles réglementaires de maintenance, une fois par an, occupent la majorité des techniciens en Ile-de-France. En revanche, la partie installation neuve est impactée. C’est la misère noire. Nous devions travailler pour les nouveaux terminaux de l’aéroport de Marseille et celui de Lyon Saint-Exupéry. Il y aura un décalage d’au moins une année », confie-t-il à La Lettre M.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie