France Charruyer, Data Ring

07/04/2021

Quatre ans après sa création à Toulouse, l'association Data Ring (qui fédère des professionnels du droit, des entreprises et des institutions) élargit son champ d'action en réaction à la crise sanitaire. « La promotion des savoirs et des cultures numériques ou encore la démocratisation de la data : ces missions restent le socle de notre association. Mais nous sommes en train de changer de monde. La crise sanitaire a notamment accéléré le phénomène de digitalisation, rendant plus nécessaire que jamais de veiller à la protection des libertés fondamentales des individus. Ceci sans sacrifier la compétitivité des territoires et des entreprises qui, au contraire, doivent voir la data comme le terreau de leurs nouveaux services et comme un levier de rebond économique », explique à La Lettre M l'avocate France Charruyer (associée fondatrice du cabinet toulousain Altij, 20 collaborateurs), à l'initiative de Data Ring avec Jean-Luc Sauron, professeur à l'université Paris-Dauphine. Outre l'organisation de colloques et l'élaboration de supports pédagogiques, référentiels et autres livres blancs en lien avec ses thématiques de prédilection, Data Ring a par exemple commencé à mettre en ligne, en février dernier, des podcasts relatifs au Digital Services Act, futur cadre législatif européen des services en ligne. Autre initiative : l'élargissement du programme de tutorat EdTech à tous les étudiants en droit et en numérique. « Aujourd'hui encore plus qu'hier, beaucoup de jeunes ont du mal à valider leurs diplômes ou à s'insérer dans le monde professionnel. Nous essayons de les aider en les mettant en relation avec des acteurs économiques partenaires de Data Ring (au nombre de 22, NDLR), prêts à proposer des stages, du mentorat ou des actions de mécénat de compétences », illustre France Charruyer. En parallèle vient également d'être lancé le premier Prix de la donnée. Ouvert jusqu'au 15 mai, ce concours propose aux étudiants intéressés par la nouvelle économie numérique de répondre, en 5 000 mots, à l'une de ces questions : « Les réglementations sur les données sauveront-elles l'Europe ? » et « Vendre ses données pour financer ses études ? » (renseignements : contact@data-ring.net).

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie