Emmanuel Mouren, Wemap

17/11/2020

« Depuis le 30 octobre, début du reconfinement, nous avons reçu une centaine de demandes pour la création de cartes connectées en lien, direct ou indirect, avec la pandémie, indique Emmanuel Mouren, co-fondateur de Wemap (douze personnes, une équipe commerciale à Paris, siège à Montpellier), à La Lettre M. C’est trois fois plus qu’en temps normal. » Wemap crée des cartes connectées interactives intégrant la réalité augmentée, disponibles sur le web, le mobile, les écrans tactiles et autres mobiliers urbains. L’entreprise compte une centaine de clients, publics et privés, pour le compte desquels elle conçoit des cartes destinées généralement à informer le grand public. « Durant le premier confinement, nous avons reçu plusieurs commandes de cartes permettant de localiser des producteurs locaux. Nous avons notamment été sollicités par la Région Occitanie pour son site https://tousoccitariens.fr/. » Nouveauté de ce confinement II : le boom des demandes de cartes identifiant les commerces de proximité proposant un service de click and collect et/ou de livraison. Wemap a par exemple créé une carte pour le compte du magazine Livres Hebdo indiquant les libraires qui proposent un service de click and collect.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie