Emmanuel Macron

26/10/2021

« Dans le cadre de la montée en puissance du plan ”Rescue” de l'Union européenne, la base aérienne de Nîmes a vocation à accueillir une flotte européenne de sécurité civile », déclare Emmanuel Macron dans son discours de clôture du 127e congrès national des sapeurs-pompiers de France, le 16 octobre. « À Nîmes, ce sera la base avancée des moyens européens, mais aussi, demain, des capacités supplémentaires que nous pourrons accrocher sur cette base, dans le cadre de cette volonté européenne de structurer notre ambition de protection et de sécurité civile », poursuit le président de la République. Avant de préciser : « Grâce à l'engagement du préfet Thirion (directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises, NDLR), deux avions sont d'ores et déjà financés à 90 % par l'Union européenne et les discussions se poursuivent pour l'acquisition de deux hélicoptères lourds ».
Des déclarations qui laissent augurer de futurs investissements de l'UE en faveur du développement et de l'équipement de la plateforme nîmoise. Voilà de quoi réjouir
Franck Proust, président (LR) de Nîmes Métropole, qui, depuis sa prise de fonction en juillet 2020, ne cache pas sa volonté de faire de la plateforme aéroportuaire Nîmes-Garons un “hub européen” de la sécurité civile et de la gestion des risques.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie