Dominique Granier, Safer Occitanie

25/10/2021

« Il y a beaucoup trop de friches agricoles, alerte Dominique Granier, président de la Safer Occitanie, le 21 octobre à l’occasion d’un webinaire thématique. C’est une préoccupation majeure des acteurs du territoire. » Selon le président de l’opérateur foncier pour l'espace rural et péri-urbain, l’Occitanie compte 100 000 ha de friches agricoles recensées, dont 30 % de terres irrigables. Et toutes ne sont pas identifiées. Ainsi, Dominique Granier appelle à la mobilisation générale, notamment celle des maires, des présidents de communautés de communes et des citoyens pour « gagner la bataille de la friche ». Le président rappelle aussi que plusieurs outils existent déjà dans cette optique, à l’instar de l’application mobile Vigifriche, dédiée à la géolocalisation des friches agricoles, et de la convention de mise à disposition de friche, qui offre une garantie aux propriétaires. Dans le cadre de ce contrat, la Safer s’engage en effet à assurer la gestion locative de la friche et à verser au propriétaire une redevance annuelle.
Dans sa mission de recensement des friches, la Safer Occitanie travaille déjà avec de nombreux organismes, comme le souligne Dominique Granier. Et ce dernier de citer la Communauté régionale des friches agricoles d’Occitanie ; la Région Occitanie ; la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (Draaf) ; la Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (Dreal) ; la Chambre d’Agriculture Occitanie et les treize départements de la région. Sans oublier le Centre national d'études spatiales (Cnes, Toulouse) : « Grâce à ses images, nous avons déjà identifié 8 000 ha dans le Tarn-et-Garonne. »

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie