Didier Lacroix, Stade toulousain

14/09/2021

Malgré les deux titres remportés sur le terrain, la saison dernière s’est avérée difficile sur le plan comptable pour le Stade toulousain, avec des pertes de l’ordre de 8 M€ au niveau de la billetterie. « Mais nous allons présenter des comptes à l’équilibre d’ici environ un mois pour l’exercice passé », assure le président du club, Didier Lacroix, grâce notamment aux compensations billetterie (3,971 M€ pour le 2e semestre 2021 et environ autant attendus pour le 1ersemestre 2022), aux deux prêts garantis par l'État (8 M€) et au prêt Rebond de la Région Occitanie (300 k€). Avec 300 partenaires, un taux de réabonnement de 88 % et un premier match à domicile à guichets fermés le 5 septembre, « 2021-2022 se présente sous les meilleurs auspices », selon Didier Lacroix, qui table sur un chiffre d'affaires prévisionnel de 37 M€. Cette saison pourrait aussi être une période de recapitalisation du club, avec « pourquoi pas une ouverture à des socios (supporters actionnaires, NDLR), indique le président. Comme nous n’avons pas de pression financière, c’est le meilleur moment pour y réfléchir. »

Photo © Stade toulousain

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie