[Covid-19] Matthieu Ourliac, Prism'emploi

23/03/2020

Vice-président de Prism'emploi Occitanie, organisation professionnelle représentant le secteur du recrutement et de l’intérim, Matthieu Ourliac indique que la baisse du chiffre d’affaires est de l’ordre de 90 % avec la pandémie. « Localement, nous sommes très affectés par la baisse d’activité dans le BTP, confie-t-il. Rares sont les activités, comme le médical par exemple, qui n’enregistrent pas de baisse. D'une manière générale, les entreprises qui ont le droit de poursuivre leur activité le font en priorité avec leurs salariés. À ce titre, nous attendons de savoir si les mesures de chômage partiel seront utilisables quand bien même le client n’aurait pas déclaré son entreprise en ce sens. » Sur les 35 000 intérimaires ETP que compte la région Occitanie (35 % en ex-LR), la plupart sont soit en arrêt maladie exceptionnel pour garde d’enfant, soit en chômage partiel, soit inscrits à Pôle emploi. Dirigeant du groupe Caminarem, Matthieu Ourliac compte sept agences intérim (30 salariés permanents) installées à Toulouse, Montpellier, Béziers, Narbonne et Agde. « Pour nos intérimaires qui sont en activité, nous devons nous assurer que les règles d’hygiène et de distanciation sociale sont bien respectées chez nos clients, ajoute-t-il. C’est complètement nouveau pour nous d’être dans ce rôle. »

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie