Clément Saad, French Tech Méditerranée

10/09/2019

À 36 ans, le fondateur de Pradeo (cybersécurité, 30 salariés, siège à Montpellier) Clément Saad, est le nouveau président de la French Tech Méditerranée. Il succède à Frédéric Salles qui a quitté ses fonctions à la suite du rachat de son entreprise, Matooma, par le groupe britannique Wireless Logic Group cet été. Nommé pour un mandat d'un an, Clément Saad affiche ses priorités : augmenter le nombre d'adhérents - « nous aimerions dépasser la centaine d'ici à la fin de l'année », précise-t-il à La Lettre M - et démontrer que l'association est un « outil de levier » pour ces start-up. Les prochains mois du réseau seront notamment consacrés à « la favorisation de l'accès à la commande publique pour les start-up » et au développement à l'international des entreprises du territoire « en s'appuyant sur les communautés French Tech internationales ». Le nouveau président annonce qu'un déplacement d'un certain nombre de start-up dans la Silicon Valley (États-Unis) est en prévision. Sont nommés vice-présdients : Laure Vidal (Il était un Fruit), Fabien Ramperez (Appliserv), Sabine Breton (Sud Corner) et Frédéric Salles (Matooma).

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie