Caroline de Boisgelin, BNP Paribas Real Estate

10/04/2019

Selon une analyse du marché affinée par l’agence BNP Paribas Real Estate, Montpellier ne disposerait en 2019 que d’un stock d’immobilier d’entreprise neuf de 17 000 m2 sur un total de 39 000 m2 si l’on s’en tient aux statistiques pures. En effet, « 56 % de cette offre neuve disponible est déjà commercialisée ou sous option », indique Caroline de Boisgelin, directrice de BNP Paribas Real Estate Transaction à Montpellier. Le stock neuf d’opérations déjà livrées est de 11 000 m2 : Audace (+ 1000 m2), M’Otion (plusieurs lots de 400 m2), Les Corollys (350 m2)... Quelques lots sont encore disponibles dans les opérations comme le Terra Verde, le Liner ou La Mantilla. Les opérations qui seront livrées en 2019 (Neos, Ammonite, Arion, Blasco, Corner, Parc de la Lyre, Air parc 1) sont déjà remplies entre 64 et 100 %. « Aujourd’hui, dans le neuf, nous ne disposons d’aucune offre supérieure à 2 000 m2 », s’inquiète-t-elle. Il faut attendre 2020, selon elle, pour retrouver 15 000 m2 répartis en cinq opérations à Euréka, Garosud, zone de l’aéroport. Les transactions réalisées au cours de ce 1er trimestre représentent 11 369 m2. « Le marché reste très actif, avec une demande soutenue et un marché sous-offreur », résume-t-elle.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie