Audrey Cavalier, Heredis

30/06/2020

L’entreprise montpelliéraine Heredis (21 salariés, 1,3 M€ de CA) évolue dans le marché de niche de la généalogie. « Notre force est d’intervenir au niveau de l’organisation de la généalogie, informatiquement parlant, mais aussi de permettre des recherches en ligne parmi plus de 500 millions de données », explique Audrey Cavalier, co-gérante. Disponible en français et anglais, le logiciel est désormais également accessible en allemand. Les dirigeants y envisagent l’ouverture d’un bureau en 2021. Les équipes travaillent actuellement sur la sortie de nouveaux produits et services d’ici à la fin de l’année et en 2021. Heredis est une Scop (société coopérative et participative), reprise par ses salariés en 2014.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie