André Pezziardi, CRC Occitanie

03/12/2019

Le 26 novembre, la Chambre régionale des comptes d’Occitanie publie un rapport sur la gestion du syndicat mixte de l’aéroport Nîmes-Alès-Camargue-Cévennes de 2012 à 2018. En termes d'entreprises implantées, l’aéroport gardois est le 2e en Occitanie, après Toulouse. En revanche, en termes de trafic aérien, « de 2012 à 2017, le nombre de passagers a progressé de 20 000 personnes (près de 200 000 passagers par an, NDLR), contre environ + 700 000 passagers pour l’aéroport de Marseille », alerte André Pezziardi, président. « Le potentiel économique réel de cette zone aéroportuaire est le pôle aéronautique. Les entreprises implantées représentent 85 % des retombées économiques, contre 15 % pour le trafic aérien », souligne Mickaël Duwoye. En 2018, la gestion de l’aéroport a été reprise par Nîmes Métropole. Le syndicat mixte est en attente de liquidation.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie