Alain Penchinat, Les Villégiales

19/11/2019

PDG du groupe de promotion immobilière Les Villégiales (Nîmes), Alain Penchinat est intervenu le 19 novembre au Petit Déj « Paroles de patrons »,​ organisé par La Lettre M en partenariat avec Deloitte, au Gazette Café, à Montpellier. L'occasion pour lui de partager sa réflexion sur la perception de l'argent. « Pour l'immense majorité des gens, l'argent est d'abord synonyme de liberté. Je crois, moi, qu'il est d'abord synonyme de responsabilité. Le billet de 50€ que j'ai dans ma poche (...) est en fait un droit de tirage sur le travail des autres ou, autrement dit, du travail en conserve. » Et d'ajouter : « Cette façon d'appréhender l'argent (...) donne à voir l'entreprise différemment (...) ce n'est plus un outil de liberté ou d'indépendance mais de responsabilité vis-à-vis des autres. (...) Si l'argent peu-être le carburant de l'entreprise, le projet en est le seul moteur. »

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie